Un sondage mondial de Canada Beef met en évidence les priorités des consommateurs de bœuf

Un sondage en ligne commandé par Canada Beef a révélé que les consommateurs de bœuf partagent des priorités communes à travers presque toutes les frontières lorsqu’ils achètent du bœuf frais ou choisissent une marque de bœuf.

Tiré de canadiancattlemen.ca – par Canada Beef – Publié le 4 août 2021
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Les consommateurs des neuf pays interrogés ont le plus souvent cité la fraîcheur des produits, la certification ou la catégorie de qualité, le prix et l’origine du produit comme considérations primordiales lors de l’achat de bœuf frais. Lors de la sélection d’une marque de bœuf, les consommateurs considéraient les protocoles de salubrité des aliments, le prix, la qualité du bœuf et la façon dont le bétail était élevé comme les facteurs les plus importants.

L’enquête mondiale sur les perceptions de la qualité du bœuf de Canada Beef a été menée auprès de 8 000 adultes, soit 1 000 consommateurs aux États-Unis , au Canada, en Grande-Bretagne, en Chine, au Japon , en Corée du Sud et en Italie, ainsi que 500 consommateurs chacun au Mexique et au Vietnam. L’enquête sur les attitudes contenait à la fois des questions ouvertes et fermées; le premier pour saisir les perspectives spontanées et probablement les plus authentiques des consommateurs dans ces principaux marchés pour le bœuf canadien, le second pour classer une liste préparée de caractéristiques du bœuf par importance lors de la sélection d’un produit de marque. Le travail de terrain a eu lieu entre le 19 février et le 5 mars 2021.

Le résultat est une ventilation détaillée des facteurs propres à chaque marché ainsi que des facteurs communs à tous, a déclaré Michael Young, président de Canada Beef.

« Les résultats de l’enquête ont habilement capturé les attitudes des consommateurs qui reflètent les problèmes actuels d’accès au marché dans certains pays, et ont révélé des domaines d’opportunité dans d’autres. Cette information sera déterminante pour Canada Beef alors qu’elle déploie son marketing stratégique de la marque de bœuf canadien », a déclaré MichaelYoung.

Par exemple, lors de l’achat d’un produit de bœuf frais (non transformé), la fraîcheur est le facteur le plus important pour les consommateurs au Mexique (52 %), suivi de la Chine (35 %) et de la Corée du Sud (35 %). Au Vietnam, la préférence des consommateurs pour la certification ou le grade de qualité (30 %) rivalisait avec la fraîcheur (29 %). Le prix était le facteur le plus important pour les consommateurs au Canada (30 %), aux États-Unis (26 %), en Grande-Bretagne (25 %) et au Japon (18 %). En Italie, les consommateurs accordent le plus d’importance à la provenance du bœuf (28 %).

Les autres facteurs cités par les consommateurs en réponse à la question sur le bœuf frais comprenaient la couleur/rougeur, la date de péremption/bon emballage, le goût, la sécurité et les conditions saines/sanitaires/propre, local et la quantité de graisse/pourcentage de graisse.

On a demandé aux répondants au sondage s’ils avaient des préoccupations concernant la façon dont les bovins de boucherie étaient élevés et qui pourraient influencer leurs décisions d’achat. Les consommateurs de Corée du Sud, du Vietnam et de Chine étaient plus susceptibles d’exprimer des inquiétudes quant à la façon dont le bétail est élevé comme étant important lors de l’achat de bœuf. La majorité des consommateurs dans tous les pays restants ont déclaré n’avoir aucune préoccupation majeure.

Les considérations les plus courantes citées dans ce domaine de questions ouvertes comprenaient la façon dont les animaux sont traités (c0nditions sanitaires)

Considéré comme un aperçu du marché, le bien-être animal était la préoccupation la plus fréquemment citée aux États-Unis (15 %), en Corée du Sud (14 %), en Grande-Bretagne (13 %), au Mexique (12 %) et au Canada (11 % cent). En Italie, les consommateurs sont les plus susceptibles de mentionner l’absence d’hormones/pesticides/antibiotiques (14 %), suivis du bien-être animal (12 %). Une production sûre et saine est considérée comme la plus grande préoccupation en Chine (15 %), suivie par l’absence d’hormones/pesticides/antibiotiques (13 %). Au Vietnam, les consommateurs sont presque aussi susceptibles de citer la façon dont le bétail est nourri (12 %), une production sûre et saine (10 %), son origine (9 %) et la production biologique (9 %).

Il y avait un certain chevauchement dans les réponses à la question concernant les caractéristiques les plus importantes lors de la sélection d’une marque de bœuf à acheter. Suite aux quatre principales priorités mentionnées précédemment, les bovins élevés sans utilisation d’antibiotiques ni d’hormones ajoutées (en particulier en Chine, en Italie et au Vietnam) ont été cités avant les normes de santé et de bien-être des animaux et les normes de durabilité environnementale.

Les informations sur les agriculteurs qui élevaient le bétail, la race de bétail et le fait que le bœuf provenait de bovins nourris au grain pendant au moins 100 jours avant d’aller au marché étaient considérées comme moins importantes. L’Italie, le Mexique, le Vietnam et la Chine accordent la plus haute importance à ces domaines de tous les pays étudiés.

À l’exception du prix, les consommateurs japonais accordent généralement moins d’importance à la plupart des facteurs lors du choix d’une marque de bœuf.

Les résultats de l’enquête pour les pays avec une taille d’échantillon de n=1000 sont précis à +/- 3,5 points de pourcentage et n=500 +/- 5,0 points de pourcentage, 19 fois sur 20, de ce que les résultats auraient été si tous les adultes avaient dépassé l’âge de 18 ans a été interrogé.

Source : https://www.canadiancattlemen.ca/markets/canada-beef-market-intelligence-update-global-survey-pinpoints-beef-consumer-priorities