Saskatchewan: Appels à une enquête sur les prix de la viande pour les producteurs et les consommateurs

Juil 7, 2022 | 11 h 36

Source: (lethbridgenewsnow.com)

PRINCE ALBERT, SK – La Saskatchewan Stock Growers Association (SSGA) souhaite que les gouvernements fédéral et provinciaux fassent une enquête sur les prix de la viande.

Leur principale préoccupation porte sur la différence entre les prix que les producteurs reçoivent pour leurs animaux et ceux que les consommateurs paient pour les produits à base de bœuf.

« Bien que chaque secteur de l’industrie ait ses propres frustrations, nous convenons que la transparence et la découverte des prix, la capacité d’emballage et l’écart des prix sont nos plus grandes préoccupations communes », a déclaré Garner Deobald, président de la SSGA.

L’organisation a noté que les prix des céréales fourragères et des fourrages ont doublé au cours des deux dernières années, la récente sécheresse jouant un rôle majeur dans la raison. Ils ajoutent que de nombreux éleveurs et parcs d’engraissement fonctionnent à perte, forçant de nombreuses entreprises à réduire leur nombre de bovins ou même à quitter l’entreprise.

« La réduction du nombre de troupeaux pourrait entraîner la conversion d’un plus grand nombre de prairies en terres agricoles », a ajouté M. Deobald. « L’enlèvement de la couverture herbacée élimine également l’habitat que les espèces en péril appellent leur maison et libère du carbone séquestré dans le sol dans l’atmosphère sous forme d’émissions de carbone.»

Certains dans l’industrie remettent également en question la stratégie des emballeurs, qui limite potentiellement la quantité de produits disponibles au niveau de la vente au détail. Ils croient que la stratégie pourrait maintenir les prix du bœuf en boîte élevés tout en permettant aux approvisionnements en bovins nourris de s’accumuler dans les campagnes, ce qui maintient les prix du bétail bas.

« Si les producteurs continuent d’opérer à perte, beaucoup feront faillite, ce qui pourrait pousser le Canada à dépendre de la viande importée », a expliqué M. Deobald. « Nous croyons qu’une enquête sur les prix est le meilleur moyen de s’assurer que tous les membres de la chaîne de valeur du bétail demeurent rentables et que tous les consommateurs canadiens ont un accès économique à nos produits. Nous sommes impatients de travailler avec toutes les parties prenantes pour que cela se produise. »

Lisez d’autres nouvelles agricoles à Lethbridge News Now.

par Jaryn Vecchio