Pour un bœuf équitable Bœuf Québec

Le prix de la viande de bœuf n’a jamais été aussi élevé et pourtant, les producteurs sont déficitaires. Certains maillons de la chaîne font des profits records, mais la valeur supplémentaire ne se rend pas aux producteurs. Alors que les producteurs peinent à payer leurs coûts de production et que la production diminue, il n’y a jamais eu meilleur moment pour souligner comment dans la filière d’approvisionnement du bœuf, c’est chacun pour soi.

Le récent redéveloppement de la filière québécoise a permis de soutenir les prix payés aux producteurs. Toutefois, il faut en faire davantage. Le défi de Bœuf Québec est alors de développer un bœuf qui assurera une rémunération équitable aux producteurs. Sans une meilleure rémunération des producteurs, il n’y aura pas de relance du secteur, et c’est potentiellement 1,4 milliards en retombées économiques dont se privent les régions du Québec chaque année.

Le plan de Bœuf Québec pour arriver à mieux rémunérer les producteurs repose sur deux actions : la première action, c’est d’augmenter la valeur et la productivité des bouvillons livrés. La seconde action, c’est de partager les marges de la filière avec les producteurs à travers la marque Bœuf Québec. J’espère que nous serons en mesure de mettre les bases de ce bœuf plus équitable au cours de la prochaine année. J’aurai le plaisir d’en discuter lors de l’assemblée générale annuelle de SPEQ – Bœuf Québec du 19 novembre prochain.

Jean-Sébastien Gascon
Directeur général
SPEQ – Bœuf Québec