Les travailleurs de l’usine Cargill de l’Alberta votent pour la grève si leurs préoccupations ne sont pas satisfaites

Une majorité de membres du syndicat de l’usine de conditionnement de viande de Cargill en Alberta ont voté en faveur de la grève si les demandes des travailleurs ne sont pas satisfaites – parmi eux, les problèmes de santé liés au COVID-19.

Tiré de cbc.ca – Publié le 5 novembre 2021
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Les travailleurs de l’usine de Cargill près de High River, en Alberta, ont soulevé des problèmes de santé et de sécurité liés au COVID-19, a déclaré vendredi un communiqué de la section locale 401 des Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce. 

« Ils sont en colère, c’est la meilleure façon de le décrire. Ils sont furieux … ils ont des collègues qui sont morts d’une exposition au COVID », a déclaré Scott Payne, responsable des relations de travail avec la section locale 401. 

« Ils continuent d’avoir peur de se présenter au travail… Ils ont vécu tellement de choses. »

L’année dernière, l’usine de conditionnement de viande de Cargill à High River a été le théâtre d’une épidémie mortelle. L’usine du sud de l’Alberta a fait trois morts.

950 autres travailleurs et des centaines de membres de la famille et de la communauté ont été testés positifs pour COVID-19 en relation avec l’épidémie. Une autre épidémie cette année a entraîné des dizaines de cas.

Le syndicat a déclaré que jeudi, plus de 1 400 membres du syndicat Cargill ont participé à un vote de grève, ce qui représente 75 pour cent des travailleurs de l’usine.

Pendant ce temps, 97 pour cent des membres du syndicat Cargill ont voté en faveur d’une action de grève si l’entreprise ne leur fait pas une offre équitable. 

Les travailleurs préparent le bœuf à emballer dans l’installation de Cargill près de High River, en Alberta, avant une épidémie massive de COVID-19 en 2020 qui a tué trois personnes. 

Les travailleurs recherchent que l’entreprise améliore les avantages sociaux, déplace rapidement les travailleurs qui obtiennent de nouveaux emplois vers ces emplois, résolve les problèmes de santé et de sécurité liés au COVID dans l’usine que les travailleurs ont toujours soulevés et introduise des augmentations de salaire raisonnables. 

Le syndicat a annoncé qu’il devait rencontrer Cargill la semaine prochaine pour en discuter davantage.

Dans un communiqué, un porte-parole de Cargill a déclaré qu’il était optimiste que les deux parties puissent se mettre à la table et parvenir à un accord. 

«En tant qu’employeur qui dirige avec notre valeur pour donner la priorité aux gens, notre objectif sera toujours d’être un employeur favorable et un partenaire commercial clé pour la communauté de High River. Nous discutons régulièrement avec le syndicat. »

Source : https://www.cbc.ca/news/canada/calgary/cargill-alberta-union-meat-packers-1.6239617