Les travailleurs de l’usine de Cargill acceptent une offre de contrat et évitent la grève

Les travailleurs de l’usine de transformation du bœuf de Cargill à High River, en Alberta, l’une des plus grandes du Canada, ont voté samedi en faveur de la dernière offre de contrat de l’entreprise, évitant ainsi une grève.

Tiré de agriculture.com – Publié le 4 décembre 2021
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

L’usine transforme jusqu’à 4 500 têtes de bétail par jour, soit 35 % de la capacité de transformation du bœuf au Canada.

Les travailleurs ont voté à 71% pour accepter l’offre de Cargill, selon un communiqué du syndicat

La section locale 401 du Syndicat des travailleurs unis de l’alimentation et du commerce (TUAC) avait recommandé aux travailleurs d’accepter l’offre et l’avait qualifiée de « meilleur contrat de transformation alimentaire au Canada ».

L’accord comprend de nouvelles procédures pour assurer la santé et la sécurité des travailleurs, de nouveaux avantages, de nouveaux droits pour les employés malades et « plus d’argent », a déclaré l’UFCW dans un communiqué.

L’UFCW avait émis un préavis de grève pour lundi et Cargill prévoyait également de les mettre en lock-out.

COVID-19 a durement frappé l’usine de High River en 2020, rendant malade plus de 900 travailleurs. L’épidémie, qui a contraint Cargill à fermer temporairement l’usine, est liée à trois décès.

Des épidémies ont également frappé d’autres usines de transformation de viande en Amérique du Nord, où les employés travaillent souvent à proximité immédiate.

Source : https://www.agriculture.com/markets/newswire/cargill-canadian-beef-plant-workers-accept-contract-offer-avert-strike