Les producteurs de bœuf de Terre-Neuve veulent développer des abattoirs

Un appel de propositions provincial pour accroître la capacité d’abattage de bœuf à Terre-Neuve-et-Labrador a permis de sélectionner trois candidatures.

Tiré de canadiancattlemen.ca – par Dave Bedard – Publié le 12 novembre 2020
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Le 5 novembre, le gouvernement provincial a annoncé que son initiative d’amélioration de l’industrie du bœuf fournira un peu plus de 1,8 million de dollars au total à ses trois propositions retenues:

• 719 750 $ pour Troy Humber de Northern Arm, à environ 40 km au nord-est de Grand Falls-Windsor;
• 558 448 $ à Nelson Williams de Hopeall, du côté est de Trinity Bay, juste au nord de Dildo; et
• 537 000 $ à Doug et Crystal Parsons de Cormack, à environ 70 km au nord-est de Corner Brook.

«En ajoutant un espace plus frais pour aider à augmenter notre capacité de production et en passant d’une installation certifiée par la province à une installation fédérale, nous prévoyons que cette expansion ouvrira la porte à des marchés plus larges et à la croissance future de l’industrie de la viande rouge de Terre-Neuve-et-Labrador», a déclaré Doug Parsons dans un communiqué de la province.

Le développement de la transformation secondaire du bœuf est un moyen de remédier au manque d’accès à des installations d’abattage et d’emballage appropriées dans la province, a déclaré le gouvernement, décrivant le problème comme «un obstacle à la croissance des secteurs du bœuf et du mouton de la province».

L’initiative de mise en valeur de l’industrie du bœuf a été budgétisée en juin à hauteur de 2,5 millions de dollars pour le développement de l’abattoir, plus 1 million de dollars pour fournir 10 vaches de boucherie chacune à 20 exploitations de boucherie, «pour améliorer la qualité et le nombre d’animaux» produits dans la province.

Cet appel de propositions distinct a conduit à la distribution de 200 vaches reproductrices à des exploitations à travers la province, a ajouté le gouvernement dans son communiqué.

Nelson Fagan Jr., l’un des candidats retenus, a utilisé le financement pour acheter 10 vaches charolaises en gestation pour son exploitation bovine à Conception Bay South.

«Les charolais sont connus pour être forts, robustes et extrêmement adaptables à une variété de climats et de conditions environnementales», a-t-il déclaré dans le communiqué de la province. «Nous nous attendons à ce qu’ils soient parfaitement adaptés au terrain de Terre-Neuve-et-Labrador et au temps plus frais.»

Le cheptel de base d’animaux reproducteurs achetés dans le cadre du programme devrait donner lieu à environ «1 300 animaux de la même lignée» dans la province d’ici cinq ans.

Le ministre provincial de l’Agriculture, Elvis Loveless, a déclaré que l’initiative du bœuf «ouvre cette industrie en donnant aux producteurs de bœuf l’accès à une variété de souches de bovins et en offrant des possibilités de recherche pour recueillir des informations sur les races bovines qui conviennent le mieux au climat et à l’environnement de Terre-Neuve-et-Labrador».

La province produit aujourd’hui moins de 1% de la viande de bœuf que ses résidents consomment, a-t-il dit, ce qui entraîne des importations d’environ 14 millions de kg par an.

Source : https://www.canadiancattlemen.ca/daily/newfoundland-beef-producers-backed-to-develop-abattoirs/