Les importations augmentent au Japon

Les importations japonaises de bœuf canadien ont augmenté ce printemps, soutenues par l’augmentation de la demande au détail et les attentes selon lesquelles les importations de bœuf américain seraient freinées.

Tiré de canadiancattlemen.ca – par Ishiro Kiyotomi – Publié le 30 juillet 2021
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

La consommation de bœuf japonais reste relativement stable par rapport aux niveaux de l’année dernière, les ventes des services de restauration devant rester faibles pour le premier semestre 2021. Le volume total des importations de bœuf du Japon en mars s’élevait à 54 200 tonnes, en baisse de 4 % en glissement annuel. Les importations en provenance du Canada ont atteint 5 600 tonnes, soit une augmentation de 59 % d’une année à l’autre et de 48 % par rapport au mois précédent.

Les ventes au détail de bœuf restent stables

La Japan Supermarket Association a annoncé que les ventes de produits à base de viande et de volaille en avril étaient en baisse de 9,9% par rapport à l’année précédente, mais en hausse de 8,4% par rapport à la même période en 2019 (avant COVID). Les ventes de produits de bœuf ont été relativement stables par rapport aux produits de porc et de volaille. Certains distributeurs et grossistes ont répercuté la hausse des prix des assiettes courtes sur les détaillants, mais les prix des autres coupes de bœuf sont restés stables le mois dernier et aucun article de bœuf n’a été identifié en pénurie.

Le secteur de la restauration continue de se redresser

La Japan Foodservice Association a annoncé que les ventes des restaurants en avril étaient en hausse de 36,7% par rapport à l’année précédente, mais en baisse de 19,5% par rapport à la même période en 2019 (avant COVID). Les commandes de plats à emporter et de livraison ont continué de compenser en partie les ventes perdues au restaurant. Les restaurants à service rapide occidentaux (burgers et pizzas) se sont développés.

Hausse globale des ventes de bœuf

Selon l’Agriculture and Livestock Industries Corporation, les stocks de bœuf importé à la fin du mois de mars auraient diminué de 9,6 pour cent par rapport à l’année précédente. On estime que le volume total des ventes de bœuf (bœuf domestique et importé) en mars a augmenté de 19,6 pour cent. Les prix de gros des assiettes courtes nord-américaines, qui est l’un des principaux produits d’exportation de bœuf canadien vers le Japon, ont doublé par rapport à la même période l’an dernier en raison d’une augmentation de la demande d’autres marchés asiatiques.

Source : https://www.canadiancattlemen.ca/livestock/beef-cattle/canada-beef-market-intelligence-update-imports-rise-in-japan/