Les astres étaient alignés pour l’usine de la Coop Agri-Énergie Warwick

Une nouvelle usine à Warwick permet depuis cet été de produire du gaz naturel à partir du fumier et de l’injecter dans le réseau de distribution d’Énergir, une première au Québec. Il s’agit d’une réalisation de la Coop Carbone à la Coop Agri-Énergie Warwick, au Centre-du-Québec.

Tiré de lebulletin.com – par Marie-Josée Parent – Publié le 12 octobre 2021

Qu’y a-t-il dans l’air pour qu’en 2021 une usine de biométhanisation agricole voit le jour au Québec? Après tout, cette technologie existe ailleurs depuis longtemps.

«La raison principale, je dirais, c’est le coût de l’énergie», dit Josée Chicoine, directrice du développement agroalimentaire de la Coop Carbone. Elle a étudié cet aspect pendant une quinzaine d’années sur cet enjeu pour La Coop fédérée, aujourd’hui Sollio Agriculture. L’électricité est tellement peu dispendieuse au Québec et en plus, elle est «tellement verte».

Toutefois, les enjeux climatiques auxquels nous faisons face actuellement ont fait en sorte que le gouvernement du Québec s’est doté, dans les dernières années, d’une Politique énergétique dans laquelle il a ciblé un minimum de 5% de gaz naturel renouvelable que les distributeurs québécois de gaz naturel doivent injecter dans leur réseau de distribution pour les clients du Québec.

Avec les défis des changements climatiques, les subventions sont aussi au rendez-vous. L’usine a eu une subvention de 3 millions de Transition énergétique Québec, un prêt remboursable de 1,7 million de Développement économique Canada et une subvention de quelque 758 000 dollars d’Agriculture et Agroalimentaire Canada pour le projet de filtration membranaire. Le tout, sur un projet de 12 millions de dollars.

Source : https://www.lebulletin.com/elevage/les-astres-etaient-alignes-pour-la-mise-en-chantier-dune-usine-de-gaz-naturel-produit-a-partir-du-fumier-116176