Les achats de viande et la confiance sont à des niveaux records

Les Américains achètent plus de bœuf, de porc, de volaille et d’agneau que jamais, car l’augmentation du temps passé à la maison pendant la pandémie a fait grimper les ventes d’épicerie de viande de 20% (IRI) de 2019 à 2020.

L’analyse nationale publiée la semaine dernière montre que trois Américains sur quatre conviennent que la viande appartient à une alimentation saine et équilibrée (près de 20% depuis 2020), et 94% disent acheter de la viande parce qu’elle fournit des protéines de haute qualité.

Tiré de beefmagazine.com — Publié le 23 mars 2021
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

L’étude Power of Meat a été menée par 210 Analytics pour le compte de FMI —The Food Industry Association et de la Meat Institute’s Foundation for Meat and Poultry Research and Education et publiée lors de l’American Meat Conference.

Manger à la maison

Presque tous les ménages américains (98,4%) ont acheté de la viande en 2020 (IRI), et 43% des Américains achètent maintenant plus de viande qu’avant la pandémie — principalement parce qu’ils préparent plus de repas à la maison.

La proportion de repas préparés à la maison a culminé à 89% en avril 2020 et est restée à 84% en décembre (IRI), nettement au-dessus des niveaux pré-pandémique et affectant particulièrement les milléniaux qui étaient auparavant les plus susceptibles de manger au restaurant.

Le nombre d’acheteurs de viande qui ont acheté des produits d’épicerie en ligne a augmenté de 40% en 2020, et la majorité des acheteurs en ligne (59%) prévoient de continuer à acheter à peu près la même quantité en ligne en 2021, ce qui suggère que les habitudes d’achat de produits alimentaires ont peut-être changé de façon permanente.

Nouvelles méthodes de cuisson

Les Américains adoptent également de nouvelles méthodes de cuisson (la possession de friteuses à air a augmenté de 24%) et se tournent vers les sources numériques pour l’inspiration des recettes (l’utilisation de YouTube est en hausse de 50%) et les promotions (la consultation des circulaires numériques pour les promotions a augmenté de 33%).

«Une analyse plus approfondie montre également que des solutions de repas pratiques sont essentielles et que les détaillants en alimentation ont la possibilité d’offrir plus de choix, ainsi que plus d’informations et d’éducation sur les priorités des consommateurs telles que la nutrition et la préparation des repas — en renforçant ce que nous appelons le QI de la viande des consommateurs», déclare Rick Stein , Vice-président des aliments frais pour FMI —The Food Industry Association.

Source : https://www.beefmagazine.com/beef/meat-purchases-and-confidence-record-highs