Le géant Cargill enregistre le plus gros bénéfice en 156 ans d’histoire

Cargill Inc. a profité des marchés agricoles en plein essor avec l’année la plus rentable de ses 156 ans d’histoire.

La plus grande entreprise privée américaine, qui domine des marchés tels que le maïs, a réalisé un bénéfice net de près de 5 milliards de dollars US au cours de son exercice 2021 jusqu’à fin mai, selon les rapports financiers annuels consultés par Bloomberg News. Le boom des bénéfices montre la manne dont bénéficient les marchands de produits de base pendant la pandémie de COVID-19.

Tiré de bnnbloomberg.ca – par Javier Blas – Publié le 6 août 2021
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Cargill a rompu avec une tradition de transparence de plus de deux décennies en 2020 et a cessé de publier ses résultats. Elle partage toujours ses résultats financiers avec ses banquiers, obligataires et autres. Un porte-parole de Cargill a refusé de commenter au-delà de dire que la société publiera ses revenus annuels le 9 août, mais pas d’autres informations financières.

Cargill a profité de l’augmentation de la consommation de viande, de maïs et de soja, notamment en provenance de Chine. La forte demande a fait monter en flèche les marchés agricoles, augmentant les bénéfices des producteurs et des commerçants de matières premières. Ce qui est bon pour Cargill et ses pairs, cependant, est un casse-tête pour les entreprises de biens de consommation et, en fin de compte, les ménages, qui sont confrontés à l’inflation alimentaire la plus élevée depuis une décennie.

Les comptes montrent que Cargill a réalisé un bénéfice net d’un peu plus de 4,93 milliards de dollars US au cours de son exercice 2021, en hausse de 64 % par rapport aux 3 milliards de dollars US de l’exercice 2020 et bien au-dessus d’un précédent record de 3,95 milliards de dollars US établi en 2008 au plus fort de la Super cycle des matières premières dirigé par la Chine.

Au cours du dernier exercice, la société a déclaré un chiffre d’affaires de 134,4 milliards de dollars US, contre 114,6 milliards de dollars US un an plus tôt. L’entreprise a bénéficié d’une marge ventes-bénéfice de près de 3,7 %, ce qui est important pour un négociant en matières premières.

Le boom des bénéfices justifie la stratégie du PDG David MacLennan, qui a vendu des entreprises sous-performantes et misé fortement sur la demande de protéines telles que le bœuf, le poulet et le poisson depuis sa prise de contrôle en 2013.

Avec quelque 155 000 employés dans 70 pays, Cargill est le « C » du groupe de sociétés marchandes ABCD tant vanté qui a dominé le commerce des céréales pendant un siècle. Archer-Daniels-Midland Co. est le « A », Bunge Ltd. est le « B » et Louis Dreyfus Co. est le « D ».

Cargill, qui compte 14 milliardaires dans son cercle dirigeant, appartient aux héritiers de William Wallace Cargill, qui a fondé la société dans le Midwest américain. En plus des propriétaires familiaux, la haute direction et d’autres employés contrôlent une petite participation dans l’entreprise.

Source : https://www.bnnbloomberg.ca/crop-giant-cargill-reports-biggest-profit-in-156-year-history-1.1637594