Le commerce du bœuf et du bétail rebondit après la pandémie

Les exportations de bœuf des États-Unis ont rebondi après les perturbations pandémiques de l’année dernière. Les exportations totales de bœuf pour la période de janvier à juin 2021 sont en hausse de 21,5% par rapport aux six premiers mois de 2020. Cela comprend une augmentation de 46,2% d’une année sur l’autre pour le mois de juin par rapport au point bas de l’année dernière. 

Tiré de drovers.com – par Derrell Peel – Publié le 9 août 2021
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Par rapport à 2019, les exportations de bœuf depuis le début de l’année sont en hausse de 12,1 %. Les importations totales de bœuf pour les six premiers mois de 2021 sont en baisse de 3,7 % en glissement annuel et en légère baisse de 0,8 % par rapport à la même période en 2019.

Le Japon reste le plus grand marché d’exportation du bœuf américain avec une part de 24,6 % des exportations de bœuf américain depuis le début de l’année. La Corée du Sud se rapproche rapidement du Japon avec une part de 24,1% des exportations de bœuf pour les six premiers mois de 2021. Le marché Chine/Hong Kong continue d’être le marché d’exportation de bœuf à la croissance la plus rapide avec des exportations de juin en hausse de 159,3% d’une année sur l’autre et les exportations de bœuf pour la période janvier-juin ont augmenté de 167 % par rapport à 2019 et 2020 La Chine/Hong Kong est le troisième plus grand marché d’exportation de bœuf avec une part de 17,9 % des exportations totales de bœuf. Jusqu’à présent en 2021, le Mexique représente 9,5 % des exportations ; Canada 8,1 % et Taïwan, 5,5 %. 

Le Canada est la plus grande source d’importations de bœuf, représentant 28,2 % des importations totales de bœuf pour la période de janvier à juin. Le Mexique représente 20,4 % des importations depuis le début de l’année, la Nouvelle-Zélande 17,7 % ; L’Australie, une part de 11,9% et le Brésil une part de 8,8% des importations totales de bœuf. 

Les importations totales de bovins jusqu’à présent en 2021 sont en baisse de 19,1 % en glissement annuel et de 20,2 % par rapport à 2019. Les importations totales de bovins d’engraissement du Mexique et du Canada sur l’année sont en baisse de 18,3 % pour les six premiers mois par rapport à l’année dernière (en baisse 21,7% par rapport à 2019). Les importations de bovins d’abattage en provenance du Canada sont en baisse de 21,6 % d’une année à l’autre pour l’année à ce jour et de 15,7 % par rapport aux six premiers mois de 2019. 

Les exportations totales de bovins vers le Canada et le Mexique ont augmenté de 111,7 % d’une année à l’autre et de 129,1 % par rapport à 2019. Pour l’année à ce jour, les exportations de bovins vers le Canada représentent 78,4 % des importations de bovins en provenance du Canada, ce qui signifie que les importations nettes de bovins du Canada jusqu’à présent en 2021 sont 59 340 têtes. Les exportations de bovins vers le Mexique ont augmenté de 385,3 % jusqu’à présent en 2021 (en hausse de 143,9 % par rapport à 2019) et représentent 4,7 % des importations totales de bovins en provenance du Mexique.

Source : https://www.drovers.com/news/beef-production/peel-beef-and-cattle-trade-rebounds-pandemic