Le cheptel bovin du Canada continue de diminuer

La contraction d’une année à l’autre s’est poursuivie pour le troupeau de bovins du Canada au début de 2021, tandis que le nombre de porcelets nouveau-nés a maintenu le troupeau de porcs du Canada à la hausse pendant la même période, selon Statistique Canada.

Tiré de farmtario.com – par Dave Bedard – Publié le 1 mars 2021
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Statistique Canada a signalé lundi 11,2 millions de bovins dans les fermes canadiennes au 1er janvier 2021 -– une baisse de 1% par rapport à l’année précédente et de 25,3% par rapport au dernier sommet du troupeau au 1er janvier 2005. Le troupeau était réparti sur 71330 fermes, en baisse de 1,8% par rapport au 1er janvier 2020.

Le nombre total de bovins tient compte d’une diminution de 1,7 du cheptel dans l’Ouest canadien, à 8,2 millions de têtes, ainsi que d’une augmentation de 0,9 pour cent dans l’Est, à 2,9 millions de têtes.

Le nombre de veaux au 1er janvier était en baisse de 1,1% par rapport à l’année à 3,7 millions de têtes, y compris une baisse de 3,5% des naissances sur la période de juillet à décembre par rapport à la même période en 2019. Les génisses d’engraissement ont diminué de 4,5 pour cent et les bouvillons de 4,2 pour cent sur l’année.

L’abattage total de bovins et de veaux de juillet à décembre 2020 a augmenté de 0,6% par rapport au même tronçon en 2019. En 2020, StatsCan a déclaré: «les usines de transformation ont adapté leurs opérations pour augmenter la capacité de transformation et réduire les arriérés existants».

Le rythme d’abattage des bovins en 2020 a été nettement plus élevé pendant les mois d’été, qui «connaissent généralement des ralentissements saisonniers».

Les exportations canadiennes de bovins et de veaux, à 303 000 têtes, ont diminué de 2% au deuxième semestre de 2020 par rapport à l’année précédente, les usines de transformation américaines se heurtant également à des arriérés de bovins d’abattage en raison du COVID-19.

Selon StatsCan, le troupeau laitier canadien est resté «assez stable» depuis le début de 2018, comptant 1,4 million de vaches et de génisses au 1er janvier 2021.

Source : https://farmtario.com/daily/canadas-year-end-cattle-herd-continues-shrinking/