Le Canada adopte l’élevage d’insectes pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Le programme AgriInnovate du Canada a donné 6 millions de dollars à Enterra Feed Corporation pour construire une ferme d’insectes qui peut réduire le gaspillage alimentaire du Canada tout en fournissant des aliments pour le bétail.

Tiré de thecattlesite.com – Publié le 19 janvier 2021
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

L’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, a annoncé qu’Enterra Feed Corporation (Enterra) a reçu 6 millions de dollars dans le cadre du programme Agriinnovation pour aider à accroître la production de produits durables et nutritifs pour nourrir les animaux tout en aidant à empêcher les aliments d’entrer des décharges.

Lors de cette annonce, le ministre Bibeau a déclaré: «… notre gouvernement veut réduire le gaspillage alimentaire et nous comptons sur nos entrepreneurs pour nous aider à y parvenir. C’est un moyen important de réduire nos émissions de gaz à effet de serre tout en aidant les consommateurs canadiens à économiser de l’argent. Le modèle Enterra est très prometteur et notre investissement leur permettra de poursuivre leur lancement.

Ce financement a soutenu la construction d’une installation commerciale à grande échelle, ainsi que l’adoption d’équipements et de procédés novateurs pour augmenter la capacité de production et améliorer l’efficacité, ce qui en fait la première opération du genre au Canada. Dans le cadre du programme AgriInnovate, Enterra a établi une installation de production ultramoderne de 188 000 pieds carrés juste au nord de Calgary, en Alberta, dans le comté de Rocky View. Dans cette installation, Enterra produit des ingrédients alimentaires à base d’insectes, des produits destinés aux marchés des aliments pour animaux de compagnie, de la volaille et des oiseaux sauvages étant expédiés dans toute l’Amérique du Nord, ainsi que la récente expansion vers l’Union européenne.

L’annonce a eu lieu lors d’une visite virtuelle à la nouvelle installation d’Enterra, où le ministre a vu comment l’entreprise contribue à réduire le gaspillage alimentaire grâce à une production d’insectes durable.

Enterra a développé des méthodes d’élevage exclusives pour élever des mouches soldats noires, une espèce d’insecte bénéfique et non invasive avec un riche profil nutritionnel. L’entreprise utilise des déchets alimentaires recyclés provenant de fermes locales, d’épiceries et d’installations de production alimentaire pour nourrir les insectes, qui sont ensuite séchés et transformés en ingrédients d’alimentation animale et en engrais pour les plantes. Dans sa nouvelle usine, Enterra est en mesure de recycler plus de 130 tonnes de déchets alimentaires par jour. L’exploitation de l’installation a également apporté plus de 65 emplois à l’économie locale.

Keith Driver, président et chef de la direction d’Enterra a expliqué: «… notre approche durable consistant à utiliser les déchets alimentaires avant consommation et à valoriser les nutriments permet de capturer des nutriments précieux qui sont souvent laissés inutilisés ou sous-utilisés. Les produits qui en résultent sont des ingrédients alimentaires de haute qualité avec des propriétés bénéfiques uniques que les marchés exigent dans le monde entier. Ce travail est révolutionnaire et maintenant Enterra est un leader mondial dans l’exploitation du pouvoir des insectes pour nourrir et prendre soin du monde.

Cette annonce complète les mesures prises par le gouvernement du Canada pour réduire le gaspillage alimentaire grâce à la toute première Politique alimentaire pour le Canada. Par exemple, le Défi de réduction du gaspillage alimentaire de 20 millions de dollars financera les solutions les plus innovantes, transformatrices et à fort impact au gaspillage alimentaire au Canada. Le gouvernement du Canada montre également l’exemple et investira 6,3 millions de dollars pour réduire ses propres déchets alimentaires dans les installations fédérales.

Contexte

  • Plus de la moitié (35,5 millions de tonnes) de l’approvisionnement alimentaire du Canada est perdue ou gaspillée chaque année et 49,5 milliards de dollars de cette nourriture gaspillée sont évitables.
  • Huit pour cent de tous les gaz à effet de serre dans le monde sont le résultat du gaspillage alimentaire.
  • Au Canada, les aliments sont gaspillés de la ferme à l’assiette, à travers la production, la transformation, la distribution, la vente au détail, la restauration et à domicile. Le gouvernement du Canada s’est engagé à promouvoir des approches novatrices et novatrices pour réduire le gaspillage alimentaire, ce qui peut améliorer la sécurité alimentaire, économiser de l’argent aux consommateurs et soutenir la transition du Canada vers une économie plus verte.
  • Le Défi de la réduction du gaspillage alimentaire a été lancé par le ministre Bibeau le 19 novembre 2020. Les volets A et B du défi se concentrent sur des solutions de modèle d’affaires qui peuvent prévenir ou détourner le gaspillage alimentaire à tout moment de la ferme à l’assiette. Le lancement des Challenge Streams C et D, qui se concentrera sur les solutions technologiques au gaspillage alimentaire, est prévu pour le printemps 2021.

Source : https://www.thecattlesite.com/news/56424/canada-embraces-insect-farming-to-help-tackle-food-waste/