Le Brésil veut stimuler les exportations de viande bovine, notamment au Canada

Les producteurs de bœuf brésiliens visent à augmenter les volumes d’exportation de 6% l’année prochaine alors qu’ils négocient l’accès à de nouveaux marchés en Asie et en Amérique du Nord, a récemment déclaré le groupe industriel Abiec.

Tiré de manitobacooperator.ca – par Ana Mano – Publié le 22 janvier 2021
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Abiec a estimé que le Brésil, le plus grand fournisseur de bœuf au monde, pourrait exporter 2,141 millions de tonnes l’année prochaine, pour une valeur de 8,789 milliards de dollars, contre un record de 2,020 millions de tonnes cette année, pour une valeur de 8,533 milliards de dollars.

Le Brésil négocie des accords pour vendre du bœuf frais au Canada, au Japon, en Corée du Sud et au Mexique, ont déclaré des responsables d’Abiec. Le Brésil n’exporte plus que des produits transformés de bœuf au Canada.

Ensemble, ces pays importent environ 1,3 million de tonnes de viande de bœuf frais par an, soit environ 12,5 pour cent du marché international.

Abiec a déclaré que les entreprises brésiliennes pourraient fournir environ 260 000 tonnes par an aux quatre pays, ce qui représente des revenus potentiels de 1,5 milliard de dollars américains.

Pourtant, la Chine continuera à représenter l’essentiel des exportations de bœuf du Brésil après avoir représenté environ 42,2 pour cent des exportations entre janvier et novembre de cette année, selon Abiec.

Le Brésil a actuellement 35 usines de viande bovine autorisées à vendre des produits à la Chine et cherche à obtenir l’approbation pour 26 autres unités à court terme, a déclaré Antônio Camardelli, le directeur d’Abiec.

En 2020, le Brésil a tenu sa promesse d’un an de l’industrie d’exporter plus de bœuf, signe que les approvisionnements se sont maintenus malgré la pandémie de COVID-19 perturbant la production dans les pays qui sont en concurrence pour approvisionner les marchés mondiaux.

Antônio Camardelli a déclaré que les usines de viande bovine brésiliennes n’ont à peu près pas arrêté leur production en pleine pandémie.

Source : https://www.manitobacooperator.ca/news-opinion/news/brazil-aims-to-boost-beef-export/