La génération Y présente une opportunité pour le bœuf de qualité supérieure

De l’avocat écrasé à la bière artisanale et au café pressé à froid, les milléniaux sont connus pour leurs tendances culinaires – et la génération gagne rapidement sur les baby-boomers dans sa part de la population mondiale.

La génération couvre les personnes nées entre 1980 et le début des années 2000 – et selon l’une des marques Wagyu les plus prospères d’Australie , elle présente de grandes opportunités pour les produits carnés haut de gamme.

Tiré de beefcentral.com – par Eric Barker – Publié le 20 octobre 2021
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

La directricedu marketing Stockyard Beef, Ali Hart, a présenté la semaine dernière la dernière étude de marché de l’entreprise au webinaire SmartBeef Bites de l’Australian Lot Feeders Association.

Mme Hart est la troisième génération de l’emblématique entreprise d’engraissement, avec son père Lachie et son grand-père.

Elle a dit qu’avec les milléniaux les plus âgés entrant dans la quarantaine, la génération entrait dans ses premières années de dépenses.

«Le comportement d’achat des milléniaux s’aligne plus étroitement sur une offre premium, bien plus que toute autre génération», a déclaré Mme Hart.

«Cette génération est plus susceptible de dépenser de l’argent pour des offres coûteuses si elle peut offrir une expérience unique, comme manger un steak Wagyu 9+ entre amis.

« Avec les milléniaux, il existe une opportunité importante pour le bœuf nourri au grain si nous pouvons adapter notre offre à leurs valeurs et établir la confiance.»

«La génération Y a des attentes élevées concernant l’éthique, les valeurs d’une organisation et la manière dont elle s’engage dans la société – peut-être plus qu’elle n’en a pour le produit lui-même.»

Les influenceurs se mobilisent contre le bœuf

Plusieurs documentaires et campagnes sur les réseaux sociaux récents encourageaient les consommateurs à manger moins de viande.

Mme Hart a déclaré que l’un des arguments les plus puissants pour les consommateurs venait du britannique  David Attenborough, avec son documentaire « Une vie sur notre planète » – qui a exploré l’impact des humains sur la biodiversité.

«L’une de ses solutions était de manger moins de viande», a-t-elle déclaré.

«Si vous aviez des questions sur l’influence de quelqu’un comme David Attenborough, il détient le record du monde Guinness du compte Instagram le plus rapide à atteindre un million de followers.

«Il l’a fait en un peu moins de cinq heures et en tant que responsable marketing, je peux attester à quel point c’est difficile.»

Mme Hart a utilisé des données récentes de Meat & Livestock Australia pour montrer que 28% des Australiens mangeaient moins de viande – citant des raisons environnementales et de bien-être animal. Elle a déclaré que Stockyard remarquait des tendances éthiques similaires encourageant les consommateurs à acheter du bœuf de qualité supérieure.

«Nous remarquons que la sécurité alimentaire, le bien-être des animaux et la traçabilité sont les principales raisons pour lesquelles les gens achèteront du bœuf australien ou chez nous à Stockyard», a-t-elle déclaré.

«La génération Y étant qualifiée de consommateur consciencieux, il est probable qu’elles soient également influencées pour ces raisons.»

Influencer la chaîne d’approvisionnement

Avec un discours fort contre l’industrie de la viande semblant influencer les consommateurs, Mme Hart a déclaré que la transparence tout au long de la chaîne d’approvisionnement était essentielle pour attirer les milléniaux.

«Lorsqu’un consommateur regarde un article de Stockyard à la boucherie, il attribue tout à notre marque, y compris les éléments sur lesquels nous n’avons aucun contrôle.»

« De nos jours, nous ne pouvons pas avoir un modèle de production « à l’abri des regards, hors de l’esprit » – les marques de bœuf comme Stockyard doivent être responsables. »

Source : https://www.beefcentral.com/lotfeeding/millenials-present-opportunity-for-premium-beef-stockyard/