JBS vise à réduire les émissions mondiales de méthane des vaches en utilisant un nouvel additif alimentaire

JBS SA, le plus grand emballeur de viande au monde, a annoncé un partenariat avec la société de santé et de nutrition Royal DSM dans le but de réduire les émissions de méthane sur ses chaînes d’approvisionnement mondiales.

Tiré de farmtario.com – Publié le 30 décembre 2021
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

JBS a déclaré qu’il utiliserait un additif alimentaire appelé Bovaer développé par la société néerlandaise DSM pour réduire les émissions de méthane sur ses chaînes d’approvisionnement dans le cadre d’une initiative plus large visant à devenir une entreprise neutre en carbone d’ici 2040.

Bovaer, qui consiste en une molécule synthétisée à partir de deux composés naturels, peut aider à réduire les émissions de méthane des vaches de boucherie jusqu’à 90 %, a déclaré JBS citant une étude récente menée en Australie.

Le Brésil, où JBS a son siège, abrite l’un des plus grands troupeaux de bovins au monde. Ici, la plupart des bovins paissent librement et on ne sait pas à quel moment du cycle de production Bovaer serait utilisé comme complément nutritionnel. Bovaer a reçu l’approbation réglementaire au Brésil en septembre.

Initialement, JBS a déclaré qu’il donnerait l’additif aux bovins confinés. Dans six mois, il prévoit de le tester sur un deuxième marché, qui pourrait être l’Australie ou les États-Unis où il a de grandes opérations, selon le communiqué.

Un quart de cuillère à café d’additif Bovaer par jour et par animal inhiberait l’enzyme qui active la production de méthane dans l’estomac de la vache, a déclaré JBS.

Selon DSM, l’effet est immédiat. Mais si l’utilisation est interrompue, les émissions de méthane des vaches reprennent immédiatement, selon le communiqué.

Source : https://farmtario.com/livestock/jbs-aims-to-cut-cow-methane-emissions-globally-with-feed-additive/