JBS a versé 11 millions de dollars de rançon à des cybercriminels

JBS USA a déclaré avoir payé une rançon de 11 millions de dollars aux cyber-attaquants qui ont mis fin à leurs opérations aux États-Unis, au canada et en Australie la semaine dernière. Dans un communiqué de presse, JBS a déclaré que la grande majorité des installations de la société étaient opérationnelles lorsque la rançon a été payée.

Tiré de drovers.com – par Greg Henderson – Publié le 9 juin 2021
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Le paiement, effectué en bitcoin, visait à éviter de nouvelles perturbations et à limiter l’impact potentiel sur les restaurants, les épiceries et les agriculteurs qui dépendent de JBS, a déclaré Andre Nogueira, PDG de JBS USA.

«Ce fut une décision très difficile à prendre pour notre entreprise et pour moi personnellement», a déclaré M. Nogueira. «Cependant, nous avons estimé que cette décision devait être prise pour éviter tout risque potentiel pour nos clients.»

JBS USA possède neuf usines de viande bovine et fait partie de JBS SA, la société brésilienne qui est le plus grand emballeur de viande au monde. JBS USA représente environ 23 % de la production bovine américaine.

La semaine dernière, le FBI a attribué l’attaque à REvil et Sodinokibi. Le FBI a déclaré qu’il se concentrait sur «la responsabilisation des cyber-acteurs responsables». Le groupe de cybercriminels est «l’un des plus spécialisés et des plus sophistiqués» au monde, a déclaré le FBI.

«Des enquêtes par des tiers sont toujours en cours et aucune décision définitive n’a été prise. Les résultats de l’enquête préliminaire confirment qu’aucune donnée d’entreprise, de client ou d’employé n’a été compromise», a déclaré JBS USA.

Source : https://www.drovers.com/news/industry/jbs-paid-11-million-ransom-cyber-criminals