Générer des bénéfices grâce à la génétique du bétail

On a dit qu’il était de plus en plus difficile de gagner de l’argent dans le secteur du bétail. Les dépenses dépassent trop souvent les revenus, ce qui se traduit par un potentiel de profit limité. Que vous soyez d’accord ou non, de nombreux éleveurs hésitent à investir davantage dans leurs systèmes de gestion. 

Pour beaucoup, c’est comme si les exigences croissantes sur la façon dont nous produisons le bœuf sont de plus en plus lourdes. Dans le même temps, la technologie progresse à un rythme rapide, mais le retour sur investissement n’est pas toujours bien défini. Cela rend difficile la décision de mettre en œuvre ces technologies.

Tiré de canadiancattlemen.ca – par Sandy Russell* – Publié le 10 mars 2021
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Bien que la production bovine soit ancrée dans la tradition, elle a également connu des progrès remarquables dans les pratiques de production et de gestion au cours des dernières décennies. Certains de ces avantages en matière d’avancement ont été clairement définis et ont été facilement adoptés, avec des impacts immédiats et directs sur les résultats. D’autres ont fait l’objet de débats en raison de questions sur leur valeur et leur impact. Beaucoup se sont montrés sceptiques quant aux progrès de l’information génétique et des outils de sélection. En conséquence, des opportunités et un potentiel de profit considérables sont laissés sur la table.

En tant que producteur de bovins de boucherie, vous prenez continuellement des décisions de sélection génétique dans vos programmes de sélection. Certains peuvent trouver ces décisions difficiles et difficiles, d’autres peuvent les trouver assez faciles, mais tous connaissent les implications importantes que de mauvaises décisions de sélection génétique peuvent avoir sur leur entreprise. Certains peuvent utiliser tous les outils disponibles et d’autres non. Certains peuvent se sentir confiants dans leurs décisions, mais d’autres non. Depuis des décennies, il y a de plus en plus d’informations génétiques à la disposition de ceux qui tentent de prendre des décisions en matière de reproduction – fertilité, croissance, efficacité alimentaire, disposition, facilité de vêlage et mesures de la carcasse, pour n’en nommer que quelques-unes. L’utilisation et l’interprétation de ces informations peuvent sembler accablantes, car les variations et les changements dans les outils continuent d’évoluer plus vite que nous pouvons nous adapter dans certains cas.

En tant qu’éleveurs d’animaux, vous savez sans aucun doute que les propriétés physiques observables d’un animal (phénotype) sont déterminées par son potentiel génétique (génotype) et comment cet animal est géré (environnement), ou comme le disent les généticiens: le phénotype est égal au génotype plus l’environnement. C’est le concept clé à comprendre lors de l’examen des décisions génétiques au sein de votre troupeau.

Bien que la génétique que vous choisissez soit importante, votre gestion influence fortement l’optimisation de ces choix génétiques. Vous pouvez évaluer ces décisions grâce à la tenue de registres et à l’analyse comparative des animaux ou en comparant les données au fil du temps. Ce n’est qu’alors que les décisions génétiques peuvent être monétisées ou traduites en profit.

Toutes les races de viande bovine capturent des données individuelles sur les caractères économiquement importants pour la production de viande bovine et effectuent des évaluations génétiques pour estimer le potentiel génétique de reproduction des animaux de la race, qui sont ensuite rapportées sous la forme d’EPD. Au fur et à mesure que les données sont saisies sur l’animal et sa progéniture, la précision de son estimation de performance (EPD) augmente. En d’autres termes, l’EPD sera plus précis pour prédire l’expression résultante des traits.

Les évaluations génétiques et les EPD qui en résultent pour les différentes races ont évolué à mesure que les caractères économiquement importants pour les races spécifiques et l’ensemble de l’industrie de la viande bovine ont changé. L’époque de la recherche de performances maximales est révolue et nous comprenons maintenant que l’optimisation et l’équilibre sont des objectifs plus souhaitables. La plupart des races bovines rapportent des EPD sur des traits très similaires (poids à la naissance, facilité de vêlage, poids au sevrage, poids d’un an, etc.). Cependant, comme ces outils ont été développés pour comparer et faire progresser le caractère au sein de la race, les EPD ne sont pas nécessairement comparables pour toutes les races.

Alors que les évaluations génétiques et le modèle EPD peuvent aider dans les décisions génétiques, il est essentiel de se rappeler que les EPD sont une estimation calculée à l’aide de grandes quantités de données sur de nombreux troupeaux. Au fur et à mesure que la science et les calculs s’améliorent, les modèles changent et évoluent également pour estimer plus précisément le potentiel génétique. Ce n’est pas une science exacte, mais elle est extrêmement utile pour choisir la génétique qui vous aidera à atteindre les objectifs de production et de profit de votre entreprise.

À mesure que la technologie génomique a progressé pour interpréter les génotypes de l’ADN chez les bovins de boucherie, la précision des évaluations génétiques s’est améliorée, en particulier sur les jeunes animaux avec des données limitées ou inexistantes sur la progéniture. Les données génotypiques sont généralement intégrées dans l’évaluation génétique pour augmenter la précision de la prédiction ou l’EPD. Par conséquent, l’ADN ou le génotype d’un animal devient un autre outil nécessaire pour vous aider à atteindre les objectifs de production et de profit de votre entreprise.

Les outils de sélection génétique dont disposent aujourd’hui les éleveurs sont tous cumulatifs et aident à prendre de meilleures décisions d’élevage. Aucun outil n’est une solution miracle et aucun ne doit être utilisé isolément. Utilisés correctement et collectivement, ils vous rapprocheront des objectifs de votre entreprise et contribueront à générer des bénéfices sur le ranch. L’amélioration et les progrès continus de la génétique des bovins de boucherie sont une réalité à la fois au niveau des ranchs et au niveau de l’industrie. Les outils continueront de s’améliorer et d’évoluer, tout comme nos stratégies de sélection. Par conséquent, nous devons nous familiariser avec le changement constant. Nous n’achèverons jamais notre travail de sélection génétique car l’amélioration continue est le moteur de notre succès.

Alors qu’est-ce que tout cela signifie pour votre entreprise? Il est clair que les décisions de sélection génétique ont des implications importantes pour votre production et le profit qui en résulte pour votre entreprise. Chaque opération a des domaines d’amélioration et des objectifs spécifiques — la génétique que vous choisissez est la base nécessaire pour atteindre ces objectifs, combinée à une gestion optimale. Ainsi, des gains (ou pertes) considérables de profit peuvent être réalisés grâce à vos décisions génétiques et cela vaut donc votre temps et votre investissement pour:

  1. Définissez les objectifs de votre exploitation qui augmenteront le potentiel de profit et l’impact des décisions d’élevage sur ces objectifs (c.-à-d. amélioration de la fertilité, augmentation du taux de sevrage, augmentation du poids au sevrage, etc.).
  2. Comprenez les outils disponibles et comment les interpréter et les utiliser avec précision dans votre opération.
  3. Mesurez les traits importants qui vous aideront à atteindre les objectifs au sein de votre troupeau. Comparez-les au fil du temps (référence) pour vous assurer que les progrès sont dans la direction que vous désirez.

Il ne fait aucun doute que les améliorations génétiques ont amélioré la production et ajouté de la valeur à l’industrie canadienne du bœuf. Il ne fait aucun doute également que de nouvelles améliorations génétiques peuvent être apportées et que l’accès à une génétique de qualité supérieure n’est pas le facteur limitant. La question est: utilisez-vous la génétique optimale au sein de votre entreprise pour augmenter vos profits? La mise en œuvre, l’application et le progrès continu d’outils d’amélioration génétique innovants peuvent atteindre vos objectifs de production et de profit, que ce soit au niveau de l’entreprise individuelle ou dans l’ensemble de l’industrie. Vous avez les ressources, mais vous devez les traduire en valeur.

Si vous souhaitez mieux comprendre les outils de sélection génétique ou avez des questions, veuillez contacter l’une des associations de race bovine. Nous serions heureux de discuter de la manière dont vous pouvez générer des bénéfices grâce à la génétique dans votre ranch.

Sandy Russell est un producteur de bœuf et un partenaire de Spring Creek Consulting, ainsi que le directeur du développement des affaires au Réseau canadien d’amélioration du boeuf récemment formé. Le Réseau canadien d’amélioration du boeuf comprend le Conseil canadien des races de boeuf, ainsi que les associations de race Charolaise, Hereford, Angus et Simmental, et vise à communiquer des informations sur la génétique du boeuf.

Source : https://www.canadiancattlemen.ca/livestock/beef-cattle/driving-profit-through-cattle-genetics-on-the-ranch/