Viande sans bétail et camions sans conducteur

//  13 février 2018  //  Marchés, Tendances et consommateurs  //  Commentaires fermés

John_Nalivka

John Nalivka, Sterling Marketing, le 12 janvier 2018

J’ai souvent dit que l’industrie du bœuf servirait mieux les clients si elle commercialisait des plus petits steaks en fonction des préférences des consommateurs.  Quand j’ai présenté l’idée aux groupes de l’industrie du boeuf au cours des dernières années,  les discussions à ce sujet étaient nombreuses, c’est pourquoi je voulais développer cette idée dans cet article.

(Traduction libre de Mylène Noël)

Alors que j’étais prêt à exposer ce que beaucoup considèrent comme un sujet controversé dans une industrie où l’économie est axée sur le rendement – qu’il s’agisse du poids au sevrage ou du poids de la carcasse – mais voilà que deux articles du Wall Street Journal de la semaine dernière ont fait que mon inquiétude au sujet de la taille des steaks semblaient assez déconnectée de la réalité. Ces plus petits steaks ne peuvent pas rivaliser avec les semi-remorques sans conducteur ni produire de la «viande propre» dans un laboratoire sans bétail. Et dire que mon beau-père pensait autrefois qu’utiliser un VTT sur le ranch au lieu d’un cheval était une hérésie!

Je pense que ce qui importe est la façon dont la technologie change l’industrie de la viande rouge. Cela change toute la production agricole et alimentaire, et donc nos vies. Nous pensons que nous maîtrisons les changements qui mènent l’industrie jusqu’à ce que la technologie nous pousse encore un peu plus loin et que la dernière nouveauté soit une vieille information. C’est toujours facile de dire que «cela n’arrivera jamais». Mais la vérité est que la technologie change rapidement tous les aspects de nos vies. L’agriculture a déjà et continuera d’être touchée et de bénéficier de la technologie.

La production de boeuf haché dans une application commerciale utilisant la technologie de la «viande propre» est déjà en cours. Produire des steaks avec la texture et le goût qui donnent le même plaisir que nous obtenons lorsqu’on mange un steak d’un bœuf Choice de 1400 lb, produit à partir d’un troupeau de vaches avec une grande génétique et avec votre gestion, présente un défi beaucoup plus grand. C’est probablement très loin de nous. Mais, « ne dites jamais jamais ».

En 1976, nous nous sommes assis dans un champ de vaches dans le Montana et avons débattu du temps qu’il faudrait pour que les cowboys ne soient plus nécessaires sur le ranch. En ce temps là, les vaches et les camionneurs ne faisaient même pas partie de la conversation, du moins dans ce contexte. Je suppose que 40 ans plus tard, le débat porte sur le temps qu’il faudra pour que les vaches et les camionneurs ne soient plus nécessaires!

Source :

Articles:

Comments are closed.