Ventes aux enchères au Manitoba : l’Ontario et les États-Unis manifestent leur intérêt

//  6 septembre 2018  //  Marchés  //  Commentaires fermés

11sept2018-5

Les ventes aux enchères de bovins du Manitoba ont affiché des prix élevés au cours de la dernière semaine du mois d’août alors que les États-Unis et l’Ontario manifestaient leur intérêt.

Les prix ont légèrement fléchi, mais demeurent à des niveaux relativement élevés, a déclaré Brian Lemon, directeur général des Producteurs de bœuf du Manitoba, et Brian Perillat, de la firme d’analyse du marché des bovins Canfax.

«Les prix sont encore un peu bas. Mais ils s’adoucissent toujours d’un nombre qui fonctionne pour nos producteurs », a jouté M. Lemon.

Tiré de The Western Producer – par Lois Harris – Publié le 31 août 2018
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

M. Perillat, pour sa part, notait que les prix au Manitoba ont résisté en partie à l’intérêt marqué des États-Unis et de l’Ontario

«Nous avons parfois vu, surtout sur mois d’un an, que les prix du Manitoba étaient pratiquement inchangés avec l’Alberta.»

Certaines ventes aux enchères de bovins dans la province sont revenues plus tôt que d’habitude après les fermetures d’été dans l’espoir d’attraper un tirage au début de l’automne. MM. Perillat et Lemon sont d’accord pour dire qu’un début semble se former.

«Nous allons voir un peu plus de veaux arriver, en un temps plus court, peut-être un peu moins demandé sur eux, simplement parce qu’il n’y a pas autant de documents sur le marché», a déclaré Perillat.

Il a ajouté que la hausse des coûts des aliments pour animaux et la baisse du dollar canadien ont eu des répercussions sur les marchés, mais que les parcs d’engraissement continuent d’acheter. Cependant, il existe déjà un grand nombre de bovins et qui si les pressions sur l’offre commencent à apparaître, les acheteurs peuvent reculer.

Mais, a-t-il déclaré, «les parcs d’engraissement ont été en grande partie agressifs sur le marché».

M. Lemon s’attend à ce que de nombreux producteurs manitobains évaluent actuellement leurs pâturages et évaluent les coûts liés à l’alimentation des animaux plutôt qu’à la vente anticipée.

«Voulez-vous y aller quand la course est en cours et vendre à la course? Ou voulez-vous essayer de tenir le marché plus tôt ou plus tard pour éviter la surabondance de la chute? Pouvez-vous vous permettre de le faire? Ce sont toutes des questions que chaque producteur étudie de près.»

Le temps sec a détruit les récoltes de foin dans de nombreuses régions de la province et les cultures céréalières de bonne qualité ne risquent pas de subir des dégradations, sauf en cas de gel ou de pluie prolongée qui retarde considérablement la récolte.

Il y a eu environ 3 200 têtes vendues aux marchés aux enchères du Manitoba pour la semaine terminée le 31 août. Six des huit plus importants marchés de vente aux enchères de la province ont vendu.

Un échantillonnage aléatoire des enchères au Manitoba la semaine dernière montre que les prix se maintiennent bien.

Les vaches D1-D2 de Heartland Livestock Services à Virden, le 29 août, se sont vendues entre 78 et 82 dollars canadiens par kilo (cwt). Les bouvillons, de 700 à 800 livres, se vendaient entre 188 et 205 dollars canadiens, et les génisses de même poids se vendaient entre 173 et 186,50 dollars canadiens. La vente aux enchères comptait 711 animaux.

À la vente de Heartland à Brandon, le 28 août, 431 animaux ont été vendus, dont des bouvillons de 700 à 800 livres, pour un prix variant entre 190 et 206 dollars canadiens; 700 à 800 lb de génisses ont été vendues pour des prix allant de 190 à 206 dollars canadiens et des vaches D1 et D2 ont été vendues pour un prix de 77 à 85 dollars canadiens.

Dans le sud, chez Grunthal Livestock Auction Mart, 159 têtes ont été vendues le 28 août, les vaches allant de 70 à 80 dollars canadiens, les taureaux 90 à 104,25 dollars canadiens et les heiferettes 90 à 97 dollars canadiens. Quatre-vingts animaux d’engraissement étaient en vente, mais il n’y en avait pas assez pour fixer le prix.

Source : https://www.producer.com/2018/08/manitoba-cattle-steady-ontario-u-s-show-interest/

Comments are closed.