Urinoir de bétail pour réduire les émissions d’ammoniac

//  21 février 2019  //  Bien-être et Santé animale, Technologies  //  Commentaires fermés

26fevrier2019-2

Une nouvelle pièce d’équipement d’élevage conçue aux Pays-Bas a laissé les agriculteurs un peu perplexes.

Hanskamp, une société basée à Doetinchem, a mis au point une toilette à vache qui collecte l’urine dans le but de réduire l’ammoniac.

Conçu principalement pour assouplir les réglementations croissantes de l’industrie laitière, le CowToilet est un urinoir automatique que les vaches utilisent volontairement. Il est conçu pour collecter l’urine avant qu’elle ne touche le sol.

Tiré de The Western Producer – par Chris Mccullough – Publié le 14 février 2019
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Environ 90% des émissions d’ammoniac proviennent de l’agriculture, selon l’Université de Wageningen et Research aux Pays-Bas.

Les émissions d’ammoniac en excès sont un gros problème en Europe où des limites nationales sont en vigueur pour réduire les gaz.

Lorsque le fumier et l’urine se mélangent, de l’ammoniac se forme. Si elle est rejetée dans l’air, elle peut se précipiter dans la nature, provoquant la formation de grandes quantités d’azote sur le sol.

Les plantes ne peuvent traiter qu’une certaine quantité d’azote et la quantité restante acidifie le sol et affecte les eaux souterraines. Des concentrations élevées d’ammoniac sont nocives pour l’homme et les animaux.

Dans le but de limiter les émissions d’ammoniac du secteur agricole, les producteurs  paient souvent des droits élevés pour répondre aux exigences en matière d’émissions d’ammoniac et d’élimination du fumier.

Les animaux ont un réflexe nerveux naturel juste au-dessus du pis qui, lorsqu’elles sont frottées, les fait immédiatement uriner. Hanskamp a développé le CowToilet pour automatiser cette technique connue de longue date.

La CowToilet est placée contre le ligament suspenseur de la vache et se déplace à l’unisson avec la vache. La technique localise et stimule le nerf, ce qui déclenche le réflexe urinaire de l’animal.

L’urine est collectée dans le conteneur CowToilet et extraite par une conduite d’aspiration dans un réservoir de stockage séparé.

Les bêtes utilisent volontairement le CowToilet, car chaque visite fournit également aux animaux de la nourriture.

L’utilisation de CowToilet entraîne une réduction significative des émissions d’ammoniac, car la plus grande partie de l’urine est collectée. C’est bon pour l’environnement et cela procure un climat plus sain dans la grange.

Le CowToilet offre également des avantages économiques, car il permet de réduire les coûts de stockage du lisier et peut constituer une alternative aux sols réduisant les émissions d’ammoniac.

Le fait que les animaux aient à leur disposition une CowToilet pourrait leur procurer un revenu supplémentaire, car l’urine pure peut être utilisée comme engrais brut de haute qualité.

Il existe également des développements en cours dans lesquels l’urine est utilisée pour générer de l’énergie jaune ou comme source d’hydrogène.

Les premiers CowToilets devraient être disponibles à partir de mi-2020.

Source : https://www.producer.com/2019/02/cattle-urinal-to-cut-ammonia-emissions

 

Comments are closed.