Une troisième grande usine de production de bœuf en Alberta confirme des cas de COVID-19

//  18 avril 2020  //  Dossiers, Santé Humaine et Sécurité Alimentaire  //  Commentaires fermés

21avril2020-9

Des cas de COVID-19 ont maintenant été confirmés dans trois des principales usines d’emballage de bœuf de l’Alberta.

Trois cas de COVID-19 ont été confirmés mercredi à l’usine d’emballage de bœuf JBS à Brooks, a déclaré Tom Hesse, président de la section locale 401 de United Food and Commercial Workers (UFCW) Canada.

Le porte-parole de JBS Canada, Cameron Bruett, a confirmé que certains employés étaient positifs pour le virus, mais a déclaré que l’usine de Brooks restait ouverte.

Tiré de canadiancattlemen.ca – par Alexis Kienlen – Publié le 16 avril 2020
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

«Nous fournissons un soutien aux membres de l’équipe et à leurs familles, et nous espérons qu’ils se rétabliront tous rapidement et complètement. Par respect pour les familles, nous ne divulguons pas d’informations supplémentaires», a-t-il écrit dans un communiqué envoyé par e-mail.

«L’approvisionnement alimentaire est une industrie d’infrastructure essentielle et nous avons une responsabilité particulière de maintenir les opérations au nom du pays. Nous prenons cette responsabilité au sérieux.»

Le week-end de Pâques, il a été signalé que 38 cas de COVID-19 avaient été diagnostiqués à l’usine Cargill de High River, et un cas a été détecté à Harmony Beef en mars.

Le nombre de cas à Cargill a incité Alberta Health Services à ouvrir un centre de test dédié à cette usine cette semaine, a déclaré mercredi le médecin hygiéniste en chef de l’Alberta.

«La santé publique locale a travaillé avec ces sites pour garantir que les contacts étroits sont isolés et prévenir la transmission», a déclaré le Dr Deena Hinshaw. « Il n’y a aucun risque pour le public de la nourriture produite dans ces usines.»

Tom Hesse a déclaré qu’il avait écrit une lettre à Cargill pour exhorter l’entreprise à fermer son usine de High River.

«Lorsque vous avez cette mesure de diagnostics, vous fermez l’usine, juste pour deux semaines», a déclaré M Hesse la semaine dernière. «C’est un acte nécessaire pour sauver des vies et maintenir le fonctionnement de l’usine. Si les inspecteurs des aliments pensent que ce n’est pas sûr, ils ne viendront pas travailler et ils (Cargill) devront fermer l’usine. Si COVID s’aggrave, ils devront fermer l’usine.»

Source : https://www.canadiancattlemen.ca/daily/third-major-alberta-beef-plant-confirms-covid-19-cases

Comments are closed.