Une étude révèle un lien entre la santé mentale et les pratiques de gestion d’entreprise

//  13 juin 2020  //  Dossiers, Gestion, Stratégie et Leadership  //  Commentaires fermés

16juin2020-6

Selon une étude récente, l’utilisation d’un plan d’entreprise agricole peut réduire le stress et favoriser une santé mentale positive.

Une recherche nationale menée par Gestion agricole Canada a révélé une corrélation positive entre la santé mentale des producteurs primaires et le respect des pratiques de gestion d’entreprise. Cependant, seulement environ un cinquième des personnes interrogées utilisent régulièrement un plan d’entreprise agricole.

«Nos constatations indiquent, tout comme nous le constatons dans d’autres études, qu’une partie importante des agriculteurs sont modérément à fortement stressés», a déclaré Heather Watson, directrice générale de Gestion agricole Canada.

Tiré de canadiancattlemen.ca – par Piper Whelan – Publié le 12 juin 2020
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

L’organisation a initié cette étude pour déterminer si les pratiques de gestion d’entreprise ont un impact positif ou négatif sur la santé mentale. Les résultats sont détaillés dans un rapport intitulé «Health Minds, Healthy Farms – Exploring the Connection between Mental Health and Farm Business Management», maintenant disponible en ligne. Aux fins de cette recherche, la gestion d’entreprise agricole est définie comme les pratiques qui vous aident à utiliser au mieux vos ressources.

L’enquête a examiné les facteurs de stress liés aux problèmes de santé mentale auxquels sont confrontés les agriculteurs et les éleveurs. Les trois principaux facteurs de stress étaient l’imprévisibilité inhérente à l’industrie, les pressions dues à la charge de travail et le manque de planification et de problèmes financiers.

L’étude a également révélé que les jeunes producteurs «ont tendance à recourir à des mécanismes d’adaptation moins efficaces lorsqu’ils sont stressés. Cela pourrait être une mesure de l’inexpérience ou du soutien qu’ils ont autour d’eux», a déclaré Heather Watson.

Environ 21% des agriculteurs interrogés ont déclaré suivre régulièrement un plan d’affaires, tandis que 48% ont déclaré qu’ils suivaient rarement ou jamais un plan d’affaires.

«C’est important parce que 88% des agriculteurs qui suivent un plan d’affaires disent que cela a contribué à leur tranquillité d’esprit et a contribué à réduire le stress et à améliorer la santé mentale», a-t-elle déclaré.

«Les agriculteurs qui utilisent un plan d’affaires écrit ont également tendance à suivre d’autres pratiques commerciales telles que la tenue de registres, le respect d’un budget, l’analyse comparative des performances, la recherche de formation, la communication sur l’avenir de la ferme avec les personnes touchées, etc.»

L’enquête a également demandé pourquoi les producteurs n’utilisent pas de plans d’affaires écrits, 41% de ceux qui ne déclarent pas réussir sans cela. D’autres raisons incluent le manque de temps, une aversion pour le mettre à jour en permanence, ne pas savoir quoi inclure et le trouver écrasant.

Un agriculteur interrogé a noté que, bien qu’il fasse de son mieux pour rester au courant de ses dossiers financiers, c’est la première chose à mettre de côté en période de pointe.

«Nous entendons beaucoup cela», a indiqué Mme Watson. «Ce n’est pas rare, mais nos recherches montrent que la planification d’entreprise est importante non seulement pour soutenir une santé mentale positive, mais aussi pour soutenir les résultats.»

Outils de gestion d’entreprise, soutien en santé mentale recommandé

Le rapport comprend quatre recommandations principales:

  • Continuer de sensibiliser à l’importance de la santé mentale des agriculteurs
  • Soutenir l’amélioration de la littératie en santé mentale pour les agriculteurs et ceux qui soutiennent les agriculteurs
  • Fournir des conseils, des outils et une formation en gestion d’entreprise axés sur la gestion des risques et la préparation comme moyen de faire face à l’incertitude
  • Défendre les services de santé mentale spécifiques aux agriculteurs

Mme Watson aimerait que ces résultats soient utilisés pour poursuivre la discussion sur la santé mentale en agriculture.

«Nous devons lui accorder l’attention qu’elle mérite et mérite depuis longtemps et lui apporter le soutien approprié», a-t-elle déclaré. Cela nécessitera «un mécanisme soutenu pour maintenir cette conversation, la maintenir au niveau national, mais aussi avoir ces liens régionaux afin que nous ayons cette connexion locale pour les producteurs et les gens sur le terrain.»

Si la planification d’entreprise a semblé intimidante dans le passé, Watson recommande de l’aborder sous un angle différent, par exemple en utilisant une approche de gestion des risques.

«La gestion des risques semble être un langage qui résonne avec les agriculteurs dans le contexte de la planification d’entreprise, ainsi que la tranquillité d’esprit qui peut soutenir la santé mentale.»

Elle conseille également une approche d’équipe, en utilisant la famille, les pairs et les conseillers pour aider à prendre des décisions importantes, et en se concentrant sur la préparation à tout ce qui peut arriver à l’avenir.

Pour ceux qui souhaitent créer un plan d’entreprise agricole, de nombreuses ressources sont disponibles, comme le Centre national de ressources pour la gestion d’entreprise agricole.

«Nous avons là des ressources pour démarrer une ferme, agrandir votre ferme et faire la transition de votre ferme, spécifiques à la planification d’entreprise, mais aussi sur les différents plans que vous pouvez faire, et en ce moment nous travaillons également sur des trousses d’outils d’affaires pour aider les agriculteurs, », a ajouté Heather Watson.

Elle suggère également de profiter d’ateliers et de webinaires pour en savoir plus sur ce qu’implique la planification d’entreprise.

«Le budget, pour moi, n’est qu’une très petite partie du plan d’affaires. Il s’agit du processus de se réunir et de partager votre vision et de partager vos rêves et vos objectifs, puis d’avoir quelque chose à quoi vous référer lorsque les temps sont durs ou lorsque vous devez affronter la tempête.»

Source : https://www.canadiancattlemen.ca/news/study-finds-link-between-mental-health-and-business-management-practices/

Comments are closed.