Une enquête sur le cortisol capillaire comme mesure du stress à long terme chez les bovins de boucherie

//  23 juin 2017  //  Marchés, Vache/veau et Approvisionnement veau  //  Commentaires fermés

Revue_Canadienn_sciences_animale

Les résultats d’une étude de castration

Publié sur le Web 01 mars 2017.
Reçu novembre 04, 2016.
Revue canadienne de science animale

Résumé

Les objectifs étaient (1) d’étudier l’efficacité de la concentration de cortisol capillaire (HCC) comme mesure du stress à long terme chez les bovins de boucherie, et (2) de déterminer si le meloxicam diminuerait le stress post-castration. Trois différents traitements ont été assignés à des veaux taureaux situés sur deux fermes, site 1: croisés Hereford (n = 73), site 2: Black Angus (n = 85). Les trois traitements, équilibrés selon l’âge, étaient : (1) castration chirurgicale avec solution saline (CS, n = 52), (2) Castration chirurgicale avec meloxicam (CM, n = 54), et (3) castration simulée avec solution saline (S, n = 52). Les poils ont été recueillis à partir de la hanche gauche au jour 0, avant la castration, et au jour 14, après deux semaines de repousse depuis le jour 0. Le temps passé debout a été enregistré chez 129 veaux (CS = 47, CM = 42, S, = 40) des jours 0 à 7 post castration. Le jour 14, les veaux CS avaient 13,8% plus de HCC que les veaux S (P = 0,031) et avaient tendance à être plus élevés que les veaux CM (P = 0,095); Les veaux CM et S n’ont pas différé. Le temps passé debout ne différait pas entre les traitements. Le HCC inférieur chez les veaux CM par rapport aux veaux CS indique que le meloxicam peut être efficace pour réduire le stress post-castration. Avec des différences entre les traitements, le HCC est prometteur en tant que technique pour mesurer le stress à long terme chez les bovins de boucherie.

Kate Creutzinger, Joseph M Stookey, Travis Marfleet, John Campbell, David Janz, Fernando Marques, Yolande M Seddon

Source:

Articles:

_______________________________________________________________________________

An investigation of hair cortisol as a measure of long-term stress in beef cattle: results from a castration study

Publié sur le Web 01 March 2017.

Reçu novembre 04, 2016.

Revue canadienne de science animale

Résumé

The objectives were to (1) investigate the effectiveness of hair cortisol concentration (HCC) as a measure of long-term stress in beef cattle, and (2) determine whether meloxicam would decrease post-castration stress. Bull calves on two farms, site 1: Hereford cross (n=73), site 2: Black Angus (n=85) were assigned to three treatments: (1) surgical castration with saline (CS, n = 52), (2) surgical castration with meloxicam (CM, n = 54), and (3) sham castration with saline (S, n = 52), balanced for age. Hair was collected from the left hip on d 0, prior to castration, and d 14, after two weeks of regrowth from the d 0 location. Standing time was recorded on 129 calves (CS = 47, CM = 42, S, = 40) from 0 – 7 d post castration. On d 14, CS calves had 13.8% greater HCC than S (P = 0.031) and tended to be higher than CM calves (P = 0.095); CM and S calves did not differ. Standing time did not differ between treatments. Lower HCC in CM compared to CS calves indicates that meloxicam may be effective at reducing postcastration stress. With differences between treatments, HCC shows promise as a technique for measuring long-term stress in beef cattle.

Kate Creutzinger, Joseph M Stookey, Travis Marfleet, John Campbell, David Janz, Fernando Marques, Yolande M Seddon

 

Source:

Articles:

 

Comments are closed.