Un cas confirmé de COVID-19 à l’installation de Cargill à Guelph

//  26 avril 2020  //  Dossiers, Santé Humaine et Sécurité Alimentaire  //  Commentaires fermés

28avril2020-7

Le syndicat représentant les travailleurs de la transformation des aliments en Ontario veut éviter de refléter le nombre massif de travailleurs albertains infectés par COVID-19

Jusqu’à présent, il y a eu un cas confirmé de COVID-19 parmi les travailleurs des usines Cargill à Guelph et le syndicat représentant les travailleurs espère éviter les mêmes difficultés que ceux de l’Alberta, où il y a 604 cas liés à une installation Cargill et à JBS Foods.

Tiré de www.guelphtoday.com – par Kenneth Armstrong – Publié le 24 avril 2020
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Il y a deux usines Cargill à Guelph, une sur Watson Parkway et une autre sur Dunlop Drive, qui emploient ensemble environ 1 700 personnes. L’usine de Watson Parkway s’occupe principalement de l’emballage final pour les services de vente au détail et de restauration, tandis que l’usine de Dunlop Drive est une installation de mise à mort.

Vendredi, dans un courriel, le porte-parole de Cargill, Daniel Sullivan, a déclaré qu’il y avait un cas local confirmé de COVID-19 qui est un travailleur de l’usine de Dunlop.

«En ce moment, nous avons eu de la chance car un seul membre a contracté COVID», a déclaré Tim Deelstra, stratège des relations avec les médias pour les sections locales 175 et 633 de United Food and Commercial Workers (UFCW), ce qui représente 70 000 travailleurs dans la transformation des aliments et la vente au détail en Ontario.

«Nous voulons la sécurité de nos travailleurs, nous voulons nous assurer que la nourriture continue d’être produite, mais nous ne voulons pas non plus que quiconque soit mis en danger, nous sommes donc très proactifs avec les groupes d’employeurs pour mettre en place toutes les mesures qui assureront la sécurité de nos travailleurs, afin que nous puissions faire avancer la chaîne d’approvisionnement alimentaire», a déclaré Tim Deelstra.

Il a dit que les sections locales de l’Ontario ne veulent pas que les mêmes défis auxquels font face les usines de l’Alberta se reflètent ici.

«Comme notre section locale de l’Alberta, nous sommes évidemment très préoccupés par nos travailleurs», a précisé Tim Deelstra. «Nous sommes présents depuis le début de la pandémie et nous essayons de prendre toutes les mesures raisonnables pour les maintenir en bonne santé et en sécurité.»

Bien que la section locale de l’Alberta demande actuellement des changements au gouvernement provincial, M. Deelstra note que les sections locales de l’Ontario traitent toujours principalement avec les employeurs.

Daniel Sullivan a expliqué que des mesures de sécurité supplémentaires ont été mises en place par Cargill à Guelph, y compris la distance physique, que les pauses sont séparées les unes des autres, les contrôles de température des travailleurs et les diviseurs sur les postes de travail, entre autres efforts.

Tim Deelstra pour sa part a déclaré que son local est principalement satisfait des mesures mises en place localement par l’entreprise.

«L’une des préoccupations que nous continuons d’avoir est que le transport vers les usines est limité», a précisé Tim  Deelstra. «Nous ne voulons pas que les gens tombent malades. Nous voulons leur trouver des options pour se rendre au travail qui les garderont en sécurité et séparés.»

«C’était également un défi en Alberta», a-t-il ajouté.

Cargill applique également une quarantaine obligatoire de 14 jours pour tous les travailleurs qui ont été testés positifs pour COVID-19 ou qui ont été exposés à COVID-19, ainsi que tout membre de l’équipe qui aurait pu entrer en contact avec un autre membre de l’équipe qui s’est révélé positif.

«En plus des mesures de santé et de sécurité mentionnées ci-dessus, nous offrons des avantages améliorés à nos employés, notamment en offrant jusqu’à 14 jours de congés payés supplémentaires pour les besoins liés à COVID-19», a noté M. Sullivan. «Nous nous soucions profondément de nos collègues et des communautés dans lesquelles nous vivons et travaillons»

M. Sullivan a souligné que les usines de Guelph fonctionnent toujours à pleine capacité.

«Nous sommes également sensibles au fait que les agriculteurs et les éleveurs ont besoin d’un endroit pour déplacer leur bétail», a déclaré Daniel Sullivan. «Il s’agit d’un exercice d’équilibrage difficile pour l’ensemble de notre industrie. Nous nous concentrons sur ce qu’il faut faire.»

Source : https://www.guelphtoday.com/coronavirus-covid-19-local-news/one-confirmed-case-of-covid-19-at-guelph-cargill-facility-2280707

Comments are closed.