Un additif alimentaire réduirait de 30% les émissions de méthane des bovins

//  5 novembre 2019  //  Nutrition, Production durable et environnement  //  Commentaires fermés

12novembre2019-10

La multinationale néerlandaise Royal DSM a présenté une mise à jour concernant un nouvel additif destiné à l’alimentation animale qui, selon elle, réduirait la production de méthane chez les bovins d’environ 30%.

DSM est une entreprise mondiale, à vocation scientifique et à vocation scientifique, active dans les domaines de la nutrition, de la santé et du développement durable.

Tiré de Beef Central –  Publié le 31 octobre 2019
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

La société affirme que l’ajout quotidien d’un quart de cuillerée à thé de son produit Bovaer à l’alimentation d’une vache supprime l’enzyme qui déclenche la production de méthane dans le rumen, «permettant aux agriculteurs de réduire systématiquement et de manière appropriée les émissions de méthane des bovins laitiers et de boucherie et d’autres ruminants», selon un communiqué.

«L’additif prend effet immédiatement et est décomposé en toute sécurité dans le système digestif normal de la vache. Dès que l’additif n’est plus alimenté, la production totale de méthane reprend et il n’y a aucun effet durable chez la vache», a déclaré DSM.

Le produit est en développement depuis une dizaine d’années et la société affirme qu’il s’agit de la solution la plus étudiée à ce jour pour le méthane broyé.

DSM a indiqué qu’il travaillait actuellement avec les autorités de régulation, ainsi que des partenaires scientifiques et privés de toute la chaîne de valeur dans différentes parties du monde sur l’application de Bovaer. La société a indiqué qu’elle travaillait dans divers systèmes d’exploitation pour démontrer l’utilisation et mesurer l’impact de l’additif pour l’alimentation animale sur la production de méthane.

«Ce dernier permettra de reconnaître les efforts des agriculteurs et des chaînes d’approvisionnement alimentaire pour leur contribution positive aux émissions», a déclaré la société.

Bovaer est le premier produit développé dans le cadre du projet Clean Cow de DSM, un axe de recherche et développement de dix ans lancé dans le cadre de la doctrine de développement durable de l’entreprise.

«Il s’agit de la solution la plus étudiée et scientifiquement éprouvée pour relever le défi du méthane stocké à ce jour», a déclaré la société.

Trente-cinq essais de bœuf et de produits laitiers à la ferme dans le monde et dans divers systèmes d’alimentation ont été menés jusqu’à présent, montrant qu’une réduction du méthane entérique de +/ — 30%pouvait être obtenue de manière constante.

«Certains essais ont été jusqu’à 80% de réduction», a précisé DSM.

Source : https://www.beefcentral.com/news/feed-additive-claims-30pc-reduction-in-methane-emissions-in-cattle/

Comments are closed.