Trois projets reçoivent des subventions de Bayer pour le bien-être du bétail

//  24 septembre 2018  //  Techniques et innovations  //  Commentaires fermés

25sept2018-12

Trois projets doivent recevoir des subventions Care4Cattle de Bayer pour l’innovation dans la promotion du bien-être des bovins.

En mars 2018, Bayer a lancé son initiative mondiale Care4Cattle en collaboration avec l’Organisation mondiale des agriculteurs (WFO). Le but de cette initiative était de reconnaître et de soutenir les professionnels de l’élevage novateurs qui ont créé de nouveaux moyens de faire progresser le bien-être des bovins et des vaches laitières à la ferme.

Trois projets ont été sélectionnés pour recevoir conjointement la subvention de Care4Cattle de 30 000 €.

L’initiative a reçu plus de 100 candidatures provenant de 37 pays, les trois gagnants étant l’Australie, le Brésil et le Royaume-Uni.

 Tiré de globalmeatnews.com – par Michelle Perrett – Publié le 20 septembre 2018
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Le Dr Dominique van der Saag, d’Australie, a été sélectionnée pour ses recherches sur les façons dont les veaux pourraient s’auto-administrer une analgésie après une procédure d’élevage standard. Van der Saag et son équipe ont créé des blocs de médicaments médicamenteux, ce qui a permis aux animaux de bénéficier d’un soulagement constant de la douleur.

Van der Saag a déclaré: «La manipulation et le traitement répétés des animaux peuvent nuire à leur bien-être. Par conséquent, l’auto-administration de l’analgésie, par exemple par des blocs médicamenteux, peut réduire le le stress de ces animaux peut se sentir».

Au Brésil, le professeur Mateus Paranhos da Costa souhaite étudier les effets que différentes méthodes de sevrage peuvent avoir sur le bien-être des veaux de boucherie. L’étude surveillera la prise de poids des veaux tout au long du processus et sera capable de voir l’impact de chaque méthode sur le bien-être général du veau.

Paranhos da Costa a déclaré: «La méthode de sevrage couramment utilisé dans les fermes de bovins de boucherie au Brésil a un impact négatif sur le bien-être et la productivité des vaches et des veaux.»

«Avec ce projet, nous visons à étudier les effets à court et à long terme des méthodes de sevrage alternatives sur le bien-être et la performance post-sevrage vache-veau.»

La troisième soumission gagnante provenait de la Cattle Lameness Academy au Royaume-Uni. Cette équipe d’experts vétérinaires éduque et encourage des discussions proactives avec les agriculteurs pour les aider à résoudre le problème de la boiterie chez les bovins. Leur objectif est de créer une plate-forme de formation modulaire utilisant des vidéos, où ils peuvent aider les agriculteurs à faire face à la menace croissante de la boiterie.

Dr Reuben Newsome, l’un des vétérinaires qui dirigent et développent la Cattle Lameness Academy, a déclaré: «L’avenir de la boiterie chez les bovins est très inquiétant et il doit changer, au profit du bien-être des bovins et de la productivité agricole. Nous espérons fournir aux agriculteurs les connaissances et l’expertise pour faire face et relever le défi de boiterie, maintenant ainsi leur place dans l’ agriculture durable».

Dr Almut Hoffmann, responsable du marketing des produits pour animaux de ferme chez Animal Health, Bayer, a déclaré: «Grâce à un engagement continu, à l’innovation et à la collaboration, nous pouvons contribuer de manière significative à l’amélioration du bien-être animal. Assurer le bien-être des animaux est la bonne chose à faire. Et en fin de compte, quels avantages les animaux profite à tous».

Source : https://www.globalmeatnews.com/Article/2018/09/20/Cattle-welfare-grants-announced

 

Comments are closed.