Transport des bovins : phase de transition de 2 ans

//  14 décembre 2019  //  Dossiers, Gouvernement, Règlementation  //  Commentaires fermés

17decembre2019-6

La nouvelle réglementation fédérale sur le transport du bétail, qui doit entrer en vigueur en février, se déploiera désormais sur un calendrier plus long pour les secteurs de la viande bovine et laitière.

La ministre fédérale de l’Agriculture, Marie-Claude Bibeau, a annoncé une «période de transition de deux ans» pour les bovins, qui devrait donner «le temps de recueillir plus de données sur des solutions efficaces concernant le transport du bétail, tout en assurant la préparation du secteur au Canada.»

Tiré de canadiancattlemen.ca – Publié le 12 décembre 2019
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) devrait par ailleurs commencer à appliquer en février 2020 le règlement sur le transport sans cruauté des animaux.

Mme Bibeau a annoncé la période de transition lors d’un événement de la Canadian Cattlemen’s Association (CCA) le 11 décembre dernier à Ottawa. Les Canadiens, a-t-elle déclaré dans un communiqué, «savent que nos éleveurs et nos agriculteurs sont déterminés à assurer le bien-être des animaux, tout en renforçant la confiance du public.»

Au sujet de la nouvelle réglementation, elle a déclaré: «Nous comprenons que le secteur bovin a besoin de plus de temps pour répondre aux nouvelles exigences de transport pour l’alimentation, l’eau et le repos».

Un représentant de l’ACC a déclaré jeudi que l’organisation «attendait avec impatience de recevoir plus de détails sur le retard proposé».

L’ACC a également indiqué qu’elle espère que l’ACIA, au cours de la période de transition, est disposée à «faire une pause et à prendre en compte la recherche en cours sur le transport du bétail financée par le gouvernement pour s’assurer que nous adoptons la bonne réglementation».

Le règlement modifié qui doit entrer en vigueur en février se concentre sur le temps passé dans les transports sans nourriture, eau et repos, par opposition au temps passé en confinement, a déclaré le gouvernement précédemment.

Pour le bétail ruminant, les nouvelles règles prévoient un maximum de 36 heures de transport sans nourriture, eau et repos, contre un maximum actuel de 48 heures de confinement.

Pour les ruminants trop jeunes pour être nourris exclusivement de foin et de céréales, le nouveau maximum devait être de 12 heures sans nourriture, eau et repos, où le maximum actuel pour les veaux est de 18 heures de confinement de transport. Pour les animaux «compromis», le temps maximum sans nourriture, eau et repos selon les nouvelles règles est également fixé à 12 heures.

Pour les bovins et les veaux, la période de «repos» suivant l’intervalle maximal sans nourriture, eau et repos devait être de huit heures selon les nouvelles règles, contre cinq actuellement.

Source : https://www.canadiancattlemen.ca/daily/cattle-producers-get-longer-phase-in-on-new-transport-regs/

 

Comments are closed.