Transition et planification successorale 3 – Démarrer en agriculture : fermiers à temps partiel ou petites fermes

//  2 juin 2017  //  Gestion, Transfert d'entreprise  //  Commentaires fermés

ISU_IOWA_Universite

Fichier C4-09 / Écrit en juillet 2013

Une petite ferme est un terme large qui est défini par la Commission nationale des petites exploitations agricoles comme étant une ferme dont le revenu est inférieur à 250 000 $ par année. Une définition commune d’un agriculteur à temps partiel est un agriculteur qui travaille 150-200 jours en-dehors de la ferme.

Les petites fermes constituent un grand secteur des fermes aux États-Unis. Selon le Recensement de l’agriculture des États-Unis de 2007, 1,2 million sur les 2,2 millions d’exploitants agricoles principaux du pays rapportent autre chose que l’agriculture comme principale profession. Environ 60% des exploitations ont des ventes de moins de 10 000 $.

(Traduction libre de Mylène Noël)

En 1929, un seul agriculteur sur 16 signalait travailler 200 jours et plus en-dehors de la ferme. Ce nombre est passé à un sur six en 1947. Aujourd’hui, un agriculteur sur trois a un emploi en-dehors de l’agriculture où il travaille plus de 200 jours.

Il est important de se rappeler que l’agriculture est une entreprise. Comme toute autre entreprise, un individu doit se pencher sur les avantages et les inconvénients de l’exploitation d’une ferme et évaluer les aspects clés, en y incluant toutes les parties impliquées dans les décisions, les ressources disponibles et les différentes entreprises. Bien que l’agriculture à temps partiel ne soit pas votre carrière, à certains moments, il peut tout de même ressembler à un emploi à temps plein. Il est important de vous préparer pleinement à tout ce qui vient avec la responsabilité d’avoir une petite ferme.

Il existe de nombreux motifs différents pour lesquels les gens ont envie de se lancer en agriculture à temps partiel. Ces motifs vont du désir de vivre en espace ouvert et faire vivre des expériences d’apprentissage aux enfants à l’étape de transition vers l’agriculture à plein temps. Si vous cherchez simplement un endroit pour vivre en campagne pour le paysage et pour avoir votre propre jardin, une opération plus petite avec de nombreux paysages environnants pourrait être un meilleur choix pour atteindre vos objectifs.

Les informations contenues dans cette publication constituent une base pour la prise de décision pour les exploitants agricoles potentiels à temps partiel. Des informations supplémentaires sont offertes aux services de vulgarisation locaux et étatiques. Toute question concernant une exploitation agricole à temps partiel peut être répondu par votre agent de vulgarisation agricole.

Pourquoi est-ce que je veux être fermier ?

Les deux questions les plus importantes qui devraient être posées en premier sont : « Pourquoi est-ce que je veux avoir une ferme à temps partiel ? » et « Qu’est-ce que je prévois obtenir de la ferme ? » Une fois ces questions répondues, développez des objectifs pour le but et la fonction de la ferme. Cela aidera à mettre en place un plan à long terme en utilisant le système agricole le mieux adapté pour vous.

Avantages et inconvénients de l’agriculture à temps partiel

Lorsque vous décidez de mener une exploitation à temps partiel, faire l’évaluation des avantages et des inconvénients vous aidera à déterminer le meilleur ajustement pour vous.

Avantages – L’agriculture à temps partiel n’est pas ce qu’il faut à tout le monde. Elle peut supporter un mode de vie sain dans un endroit du pays loin de la congestion urbaine. La ferme peut offrir des espaces ouverts et des possibilités d’apprentissage pour les enfants. Si la famille est capable de fournir la main-d’œuvre et la gestion nécessaires et qu’elle choisit la bonne entreprise, la ferme pourrait compléter le revenu.

Le travail physique de la ferme peut fournir une satisfaction ou avoir un effet thérapeutique pour certaines personnes. Ce même travail peut devenir accablant et pénible pour ceux qui ne sont pas habitués ou conditionnés. Enfin, la pollution atmosphérique et celle de la lumière sont peut-être moins importante à la campagne qu’en ville.

Inconvénients – Les avantages pour certains deviennent des inconvénients pour les autres. Pour certaines personnes, être loin des voisins ou de la ville peut causer un sentiment d’isolement. Les agriculteurs à temps partiel qui ont une famille doivent se préparer à des coûts de transport plus élevés, surtout si les membres participent à de nombreuses activités en ville. La vie agricole peut devenir confuse et ennuyeuse pour les membres de la famille, en particulier si elles choisissent des entreprises qui entrent en conflit avec leurs objectifs et leurs désirs. Par exemple, certaines entreprises d’élevage doivent s’en occuper tous les jours.

La perte d’une culture ou d’un animal est toujours un peu traumatisante. Mais cela peut être encore plus dévastateur pour un agriculteur à temps partiel qui n’a peut-être pas la philosophie du fermier commercial sur ces pertes inévitables. Les pertes dues aux conditions du marché peuvent être catastrophiques pour les personnes qui ne sont pas habituées aux fluctuations des prix des fermes.

Enfin, bien que la pollution de l’air et celle de l’eau soient moindres ou différentes en campagne qu’en ville, elles ne sont pas complètement éliminées. La famille qui voulait éviter les fumées industrielles et les gaz d’échappement des voitures vont se retrouver avec les mauvaises odeurs d’animaux et les pollens d’herbe.

Le démarrage de l’agriculture est moins intéressant sur le plan financier qu’il y a 50 ans. Les risques encourus sont élevés. Il faut beaucoup de capital initial à acheter.

Le succès ultime d’une exploitation agricole dépend de la façon dont l’individu ou les membres de sa famille sont en mesure de faire face à des inconvénients potentiels, ou à quel point chacun d’entre eux estime que les avantages de la vie agricole dépassent les inconvénients.

Considérer toutes les parties impliquées

S’il y a plusieurs personnes qui sont touchées par la décision d’être fermier à temps partiel, c’est une grande décision qui ne peut être faite par une seule personne. La décision est beaucoup plus simple si seule une personne est touchée. Cependant, si vous avez une famille, tous les membres de la famille concernés par la décision doivent être consultés.

Il faut répondre à plusieurs questions.

  • Votre famille serait-elle ouverte et accepterait-elle un nouveau style de vie ?
  • Comment ce choix affectera-t-il l’autre personne importante autour de vous ?
  • Cela affectera-t-il ses emplois / activités ?
  • Si votre ferme est éloignée de l’école la plus proche, vos enfants peuvent-ils s’adapter à une longue route vers les activités scolaires et extrascolaires ?

Vous devez également vous demander comment votre famille est impliquée dans l’exploitation de la petite ferme. Avoir une ferme à temps partiel est comme toute autre entreprise qui a besoin de travailleurs pour faire le travail. Est-ce que vos enfants ou d’autres personnes importantes doivent faire partie de la main-d’œuvre ?

Assurez-vous que vous envisagez l’avenir. Votre famille peut être en mesure de fournir la main-d’œuvre nécessaire maintenant, mais il est important d’envisager l’avenir. Est-ce que vos enfants seront impliqués dans des activités scolaires ou communautaires qui les empêcheront d’aider autant ? Les activités en-dehors de la ferme n’empêchent pas une famille de s’occuper d’une ferme, mais la nature des activités en-dehors de la ferme et le temps nécessaire devraient être pris en considération.

Évaluer les ressources

Le démarrage d’une petite ferme peut sembler plus simple que ce que c’est vraiment. En particulier si vous avez grandi sur une ferme, vous pourriez penser que vous savez tout ce qu’il faut savoir. L’agriculture est une profession en constante évolution. L’agriculture est une entreprise qui nécessite une bonne gestion. Une erreur pourrait mettre en péril toute une année de revenus agricoles. Il est important que vous lisiez des publications, que vous parliez à des experts et que vous visitiez d’autres opérateurs agricoles qui ont des objectifs similaires.

Il est important d’évaluer les ressources personnelles et physiques avant de prendre des décisions concernant votre exploitation agricole.

Ressources personnelles

Éducation. Bien que l’expérience vous amènera beaucoup plus loin en agriculture que l’éducation ne peut le faire, c’est bien d’avoir un diplôme d’études collégiales. Les personnes qui planifient de devenir fermier après l’université ont souvent une majeure en études agricoles, en éducation agricole, en agronomie, en entreprises agricoles ou une majeure spécifiques en entreprise. Si vous n’avez pas d’expérience en agriculture, il est fortement recommandé d’obtenir un diplôme de deux ou quatre ans. Cependant, l’expérience pratique est incomparable par rapport à celle de s’asseoir derrière un bureau et de lire sur l’agriculture. La meilleure façon d’en apprendre sur l’agriculture est d’acquérir de l’expérience en tant qu’employé sur une ferme. Si vous n’êtes pas en mesure d’obtenir plus de scolarité ou d’avoir un emploi pour acquérir de l’expérience agricole, réfléchissez-y à deux fois pour savoir si l’agriculture à temps partiel vous convient. L’agriculture à temps partiel nécessite autant de connaissances et d’expérience qu’un agriculteur à plein temps.

Connaissance. Toujours garder à jour les dernières tendances et technologies en agriculture. Abonnez-vous à différents magazines agricoles, tels que Farm Journal ou Successful Farming. Suivez les blogs ou les entreprises agricoles sur Twitter. L’industrie agricole change toujours, c’est essentiel de rester au courant des dernières nouvelles.

Revenu en-dehors de la ferme. Il faut un investissement initial dans toute entreprise agricole que vous assumez. Certaines ont besoin de plus de capital que d’autres. Votre emploi actuel vous donne-t-il le temps, les ressources et la flexibilité nécessaires pour financer à temps partiel ? Il se peut que cela prenne plusieurs années avant que vous receviez un retour sur votre investissement agricole. Vous devez être sûr que vous êtes dédié à la ferme avant de sauter dans n’importe quel type de production. Sauf si vous possédez ou héritez d’une ferme, vous devrez rechercher un secteur qui offre la possibilité d’atteindre vos objectifs souhaités. Par exemple, si l’un de vos principaux objectifs est de développer une exploitation de bétail pour produire un revenu familial supplémentaire, vous devriez rechercher une ferme qui permettra le développement d’une telle opération.

Rappelez-vous que si vous cherchez simplement un endroit pour vivre en campagne pour le paysage et pour avoir votre propre jardin, une opération plus petite avec de nombreux paysages environnants pourrait être un meilleur choix pour atteindre vos objectifs. Une fois que vous avez décidé quel type de production agricole vous recherchez, voici quelques facteurs clés à garder à l’esprit lors de la sélection de votre ferme à temps partiel.

Ressources physiques

Emplacement. Choisissez un endroit qui se trouve à une distance de déplacement facile par rapport aux emplois actuels de votre famille et aux autres possibilités d’emploi. Ainsi, si vous changez d’emploi, vous ne devrez pas obligatoirement vendre la ferme. La présence des autres possibilités d’emploi contribuera également à rendre la ferme plus attrayante si vous décidez de la vendre. Il est important d’évaluer combien coûteront vos déplacements pour le travail et si vous pouvez vous le permettre avec les prix élevés de l’essence.

Si vous avez des enfants ou envisagez d’avoir des enfants, vérifiez les écoles locales dans la région. Le site Web de l’école est un bon endroit pour commencer à trouver des informations sur l’école. Vous pouvez trouver les activités, les programmes, les politiques et beaucoup d’autres informations qui peuvent vous aider à évaluer la qualité de l’éducation que vos enfants auraient.

Parlez avec les parents qui ont des enfants dans le district scolaire pour obtenir plus d’informations et avoir un réel aperçu de l’école. Évaluer aussi les dispositions de transport entre la ferme et l’école.

Pour l’emplacement de la ferme, il existe d’autres nécessités que vous devez vérifier, comme la protection contre les incendies, les égouts, le gaz, l’eau et les lignes électriques. Si ces installations ne sont pas déjà en place, les obtenir peut-être plus cher que prévu.

L’un des facteurs les plus importants à prendre en considération est votre source d’eau. Si vous envisagez une ferme à temps partiel où l’eau doit être fournie par un puits, vérifiez s’il y a un bon puits sur la ferme ou le coût probable d’en faire un. Un bassin peut fournir une eau adéquate pour le bétail et le jardin. L’eau de l’étang peut être filtrée pour usage humain, mais la plupart des agriculteurs à temps partiel ne veulent pas faire face aux problèmes et aux tracas.

Topographie et sol. Le terrain est-il adapté aux cultures que vous avez l’intention de produire ? Le type de sol, le drainage ou le degré de pente peuvent faire la différence entre les bonnes et les mauvaises récoltes. La terre a-t-elle déjà des pratiques de conservation telles que les terrasses ou les détournements ? Quelles sont les pratiques de conservation nécessaires pour protéger contre l’érosion des sols ? Contactez votre bureau d’extension du comté pour obtenir plus d’aide sur la topographie et le sol.

Maison. S’il y a déjà une maison sur la ferme, demandez-vous si elle sera résidence à plein temps satisfaisante. Évaluez les coûts nécessaires pour effectuer toute rénovation ou redécoration. Si la maison n’est pas correctement câblée, correctement isolée, ou si la plomberie ou un système de chauffage central doit être installé, examinez les coûts pour réaliser ces améliorations. Parfois, il est moins coûteux de construire une maison complètement nouvelle, mais ce n’est pas toujours le cas.

Entreprises

Même si vous n’êtes pas en agriculture pour gagner votre vie, vous ne voulez pas trop perdre sur les petits projets que vous pourriez commencer. Les exigences clés pour une entreprise agricole réussie sont l’efficacité moyenne ou supérieure à la moyenne, un volume d’affaires adéquat et le choix de la combinaison des cultures et du bétail qui correspondent aux ressources disponibles (terre, main-d’œuvre, gestion et capital). Il existe plusieurs autres facteurs essentiels pour une exploitation agricole réussie. Il s’agit notamment d’une connaissance approfondie des méthodes de production, de l’importance de l’achat et la vente, de la mise à jour du climat économique et des nouvelles technologies, de la tenue de dossiers utiles et d’une planification financière approfondie.

Les bovins de boucherie, le foin, la volaille et lees céréales représentent la majorité des petites exploitations agricoles. Vous trouverez des informations sur plus d’entreprises au Centre Leopold. Le Centre Leopold est un centre de recherche et d’éducation sur le campus de l’Université d’État de l’Iowa créé pour identifier et réduire les impacts environnementaux et sociaux négatifs de l’agriculture et pour développer de nouvelles façons de cultiver de manière rentable tout en conservant les ressources naturelles. Le bureau de vulgarisation du comté est une bonne ressource pour obtenir plus d’informations sur différentes entreprises. L’extension dispose d’un personnel ayant une expertise dans ces domaines pour discuter et aider tout au long du processus.

Bétail

Les caractéristiques de la famille agricole, la main-d’œuvre, la gestion et le capital disponibles sont importantes dans le choix d’un type d’entreprise d’élevage. Une fois que vous avez évalué les principales ressources disponibles, examinez les caractéristiques du bétail qui correspondent le plus étroitement aux propriétaires. Par exemple, un agriculteur avec une quantité suffisante de main-d’œuvre et de collines ondulantes va bien avec les vaches laitières, en supposant qu’il existe un marché pour le lait. Si l’agriculteur n’a pas accès à une bonne main-d’œuvre pour sa ferme mas qu’il a de bons pâturages, l’élevage des bovins de boucherie peut être mieux adapté aux caractéristiques. Si la ferme était bien adaptée à la production de maïs, le propriétaire pourrait élever des truies et vendre des porcs.

Il existe des risques relativement élevés liés à la production animale. Si vous voulez un type particulier de bétail, vous devez choisir une ferme adaptée aux cultures nécessaires à ce genre de bétail. Si vous voulez un troupeau de bovins de boucherie ou de mouton, vous devriez rechercher des terres principalement en production de foin ou de pâturage. Si vous voulez produire des porcs, vous devriez chercher une ferme qui peut produire du maïs.

Cultures

Les sous-catégories communes des entreprises de récolte comprennent les champs, les fruits des arbres, les petits fruits, les légumes et les cultures spécialisées ou diverses. Les entreprises de cultures ne nécessitent pas autant de travail quotidien que les entreprises de bétail, à l’exception de périodes telles que la plantation et la récolte. Cependant, ils ont besoin d’une quantité suffisante de terres et d’équipements coûteux.

Trouver une niche

Au cours des dernières années, la popularité des marchés des agriculteurs a augmenté dans les États-Unis.

Buts

Les aspects commerciaux de l’agriculture dépendent d’abord des objectifs du fermier : loisirs, rentabilité, profit ou autres. Comme avec n’importe quelle autre entreprise, vous devez fixer des objectifs pour votre ferme à temps partiel afin de continuer sur la bonne voie. Les bons objectifs devraient être : spécifiques, mesurables, réalisables, réalistes et opportuns.

Lors de la sélection de l’entreprise, les trois plus importants facteurs sont vos valeurs, vos objectifs et vos ressources.

Considérations fiscales

L’Internal Revenue Service (IRS) ne se soucie pas de savoir si vous avez une ferme à temps partiel ou à plein temps. Les dépenses agricoles sont déductibles d’impôt. Vous devez encore régler les dépenses personnelles telles que l’électricité et l’eau de votre maison si elle se trouve à la ferme. Une ferme doit être rentable une année sur cinq pour être classée comme une entreprise à but lucratif. Les fermes de chevaux doivent être rentables une année sur sept. Sinon, la ferme est un passe-temps.

Conclusion

Les personnes qui envisagent une agriculture à temps partiel doivent reconnaître que la famille est une entreprise qui a besoin de capitaux, de main-d’œuvre et de gestion, ainsi que des terrains, des bâtiments et du matériel.

Les agriculteurs à temps partiel potentiels devraient bien évaluer les avantages et les inconvénients de l’exploitation d’une ferme. Il est essentiel de prendre en compte tous les facteurs et de garder vos objectifs à l’esprit lors de la prise de décisions. L’entreprise ou les entreprises que vous choisirez devraient correspondre à vos objectifs. Les aspects commerciaux de l’agriculture dépendent d’abord des objectifs du fermier : loisirs, rentabilité, profit ou autres. Dans tous les cas, les résultats sont déterminés par le niveau d’efficacité, le volume d’affaires, le choix des entreprises et un certain nombre d’autres facteurs connexes. Rappelez-vous que les objectifs peuvent toujours être réévalués, alors faites attention de ne pas vous coincer dans une ornière.

Sources

  • Agricultural Alternatives, Financing Small-scale and Part-time Farms
  • Beginningfarmers.org
  • Alberta Agriculture and Rural Development – Decision Making: Will You Start a New Enterprise?

Source:

Articles:

________________________________________________

Getting Started in Farming: Part-time or Small Farms

File C4-09

Written July, 2013

Small farm is a broad term that is defined by the National Commission of Small Farms as a farm with income less than $250,000 a year. A common definition of part-time farming is a farmer who works 150-200 days off the farm.

Small farms make up a large sector of the farms in the United States. According to the 2007 U.S. Census of Agriculture, 1.2 million out of the 2.2 million principal farm operators in the nation report something other than farming as their primary occupation. Approximately 60 percent of farms have sales of less than $10,000.

In 1929, only one farmer in 16 reported 200 or more days of off-farm labor. That number increased to one in six by 1947. Today, one in three farmers has a job outside of farming where he or she works more than 200 days.

It is important to remember that farming is a business. Like any other business, an individual must look at the advantages and disadvantages of operating a farm and evaluate key aspects, including all parties involved with decisions, resources available, and different enterprises. Even though part-time farming is not your career, it can still seem like a full-time job at times. It is important to fully prepare yourself for everything that comes with the responsibility of having a small farm.

There are many different motives people have for wanting to get into part-time farming ranging from a desire for the open space and learning experiences for children to a transitional step into full-time farming. If you are simply looking for a place to live in the country for the scenery and your own garden, a smaller operation with plenty of surrounding scenery might be a better choice to meet your goals.

The information in this publication provides a foundation for decision making for potential part-time farm operators. Additional information is offered at local and state extension services. Any questions regarding a part-time farm operation can be answered by your agricultural extension agent.

Why do I want to farm?

The two most important questions that should be asked first are: “Why do I want to have a part-time farm?” and “What do I expect to obtain from the farm?” Once these questions have been answered, develop goals for the purpose and function of the farm. This will help set up a long-term plan using the farm system best suited for you.

Advantages and Disadvantages of Part-time Farming

When deciding whether to farm on a part-time basis, assessing both the advantages and disadvantages will help you determine the best fit for you.

Advantages – Part-time farming is not right for everyone. It can support a healthful way of life in the country away from urban congestion. The farm can provide open space and learning opportunities for children. If the family is able to furnish the necessary labor and management and choose the right enterprise, the farm could supplement cash income.

The physical labor of the farm may provide satisfaction or have a therapeutic effect for some people. This same labor can become overpowering and a drudgery to those who are not accustomed or conditioned to it. Finally, the air and light pollution may be less in the country than in town.

Disadvantages – Advantages for some become disadvantages for others. For some people, being far away from neighbors or town can cause a feeling of isolation. Part-time farmers with family have to prepare for higher transportation costs, especially if members are involved in many activities in town. Farm life can become confining and boring to family members, particularly if they select enterprises that conflict with their goals and desires. For example, some livestock enterprises must be tended to every day.

Loss of a crop or an animal is always somewhat traumatic. But it can be even more devastating for a part-time farmer who may not have the commercial farmer’s philosophy on these inevitable losses. Losses due to market conditions may be catastrophic to people who are unaccustomed to farm price fluctuations.

Finally, although air and water pollution may be less or different in the country than in town, they are not completely eliminated. The family may simply exchange industrial smoke and car exhaust fumes for animal waste odors and weed pollens.

Getting started in farming is less financially attractive than it was 50 years ago. The risks involved are high. There is a lot of initial capital needed to be purchased.

The ultimate success of a farm operation depends on how well the individual or his or her family members are able to cope with potential disadvantages, or how strongly each feels the advantages of farm life outweigh the disadvantages.

Consider all Parties Involved

Deciding to farm part-time is a big decision that cannot be made by one person if there are multiple people affected by it. The decision is much simpler if there is only one person being impacted. However, if you have a family, all family members affected in the decision must be consulted.

There are several questions that need addressed.

  • Would your family be open and accepting of a new lifestyle?
    How will the move affect your significant other?
    Will this affect his or her jobs/activities?
    If your farm is far away from the nearest school, can your children adjust to driving a long way to school and extracurricular activities?

You also need to ask how involved your family is willing to be in the small farm operation. Having a part-time farm is just like any other business that needs labor to do the work. Will your children or significant other have to be part of the labor?

Make sure you are looking into the future. Your family may be able to provide the necessary labor now, but it is important to look ahead into the future. Will your children be involved in school or community activities that will prevent them from helping as much? Off-farm activities do not prevent a family from farming, but the nature of the off-farm activities and the time involved should be considered.

Evaluate Resources

Starting a small farm may sound easier than it really is. Particularly if you grew up on a farm, you might think you know everything there is to know. Farming is a continuously changing occupation. Farming is a business that requires good management. One wrong move could jeopardize an entire year’s worth of farm income. It is important that you read publications, talk to experts, and visit with other farm operators who have similar goals to your own.

It is important to evaluate both personal and physical resources before making any decisions regarding your farm operation.

Personal Resources

Education. Although experience will take you a lot further in farming than education will, it is nice to have a college degree under your belt. People who plan on farming after college often major in agricultural studies, agricultural education, agronomy, agricultural business, or specific enterprise majors. If you do not have any farm experience, it is highly suggested to attain some form of two- or four-year degree. However, hands-on experience is incomparable to sitting behind a desk and reading about farming. The best way to learn about farming is to gain experience as a hired hand on a farm. If you are unable to get more schooling or work at a job to gain farming experience, think twice about whether part-time farming is right for you. Part-time farming requires just as much knowledge and experience as a full-time farmer.

Knowledge. Always keep up-to-date on the latest trends and technologies in agriculture. Subscribe to different agriculture magazines, such as Farm Journal or Successful Farming. Follow blogs or agricultural companies on Twitter. The agriculture industry is always changing; it is crucial to stay on top of the latest news.

Off-farm income. There is an initial investment in any farm enterprise you take on. Some require more capital than others. Does your current job give you the time, resources, and flexibility needed to farm part-time? It may be several years before you receive a return on any of your farm investment. You must be sure that you are dedicated to the farm before you jump into any sort of enterprise.

Unless you already own or inherit a farm, you will need to look for one that offers the opportunity to achieve your desired goals. For example, if one of your prime objectives is to develop a livestock operation to produce additional family income, you should look for a farm that will permit development of such an operation.

Remember, if you are simply looking for a place to live in the country for the scenery and your own garden, a smaller operation with plenty of surrounding scenery might be a better choice to meet your goals. Once you’ve decided what type of farming unit you are looking for, the following are some key factors to keep in mind when selecting your part-time farm.

Physical Resources

Location. Choose a location that is within easy commuting distance from your family’s current jobs and other employment opportunities. Then if you change jobs, you won’t necessarily have to sell the farm. The presence of alternative job opportunities will also help make the farm more appealing if you decide to sell it. It is important to evaluate how much commuting to and from work will cost and if you can afford it with high gas prices.

If you have children or are planning on having children, check the local schools in the area. The school’s website is a good place to start to find information about the school. You can find the activities, programs, policies, and much more information that can help you evaluate the quality of education your children would get. Talk with parents who have children in the school district for further information to get a real feeling for what the school is like. Also assess the provisions of transportation to and from the farm and school.

There are other necessities that you need to check for in the locality of the farm such as fire protection, sewage system, gas, water mains, and electrical lines. If these facility necessities are not already in place, getting them may be more expensive than you expect.

One of the most important factors to consider is your water source. If you are considering a part-time farm where the water must be provided by a well, find out if there is a good well on the farm or the probable cost of having one drilled. A pond may provide adequate water for livestock and garden. Pond water can be filtered for human use, but most part-time farmers do not want to deal with the troubles and hassle.

Topography and Soil. Is the land suited to the crops you intend to raise? Soil type, drainage, or degree of slope can make a difference between good and poor crops. Does the land already have conservation practices in place such as terraces or diversions? What necessary conservation practices are needed in order to protect from soil erosion? Contact your county extension office for more help on topography and soil.

House. If there is a house already on the farm, consider if it will make a satisfactory full-time residence. Assess the costs that are needed to do any remodeling or redecorating. If the house is not wired adequately, properly insulated, or if plumbing or a central heating system must be installed, look into the costs of making these improvements. Sometimes it can be cheaper to build a completely new house, but that is not always the case.

Enterprises

Even if you are not entering farming to make a living, you do not want to lose too much on small projects that you might enter. The key requirements for a successful farm business are average or above average efficiency, an adequate volume of business and the selection of combination of crops and livestock that fit the available resources (land, labor, management, and capital). There are several other essential factors for a successful farm operation. These include a working knowledge of production methods, attention to buying and selling, keeping current on the economic climate and new technology, keeping useful records, and thorough financial planning.

Beef cattle, hay, poultry, and grain/soybean account for the majority of small farm operations. Information on more enterprises can be found at the Leopold Center. The Leopold Center is a research and education center on the campus of Iowa State University created to identify and reduce negative environmental and social impacts of farming and develop new ways to farm profitably while conserving natural resources. The county extension office is a good resource for more information about different enterprises. Extension has staff with expertise in these areas to discuss and help throughout the entire process.

Livestock

Characteristics of the farm family, available labor, management, and capital are important in selecting a type of livestock enterprise. Once you have assessed the major resources available, look at which livestock characteristics most closely matchup with the owners. For example, a farmer with an ample amount of labor and rolling hills would match up well with dairy cows, assuming there is a market for the milk. If the farmer doesn’t have a good supply of labor on a farm with good pasture, raising beef cattle might be better suited to the characteristics. If the farm was well adapted to corn production, the owner could raise sows and sell feeder pigs.

There are relatively high risks involved with livestock production. If you want a particular type of livestock, you need to choose a farm that is adapted to the crops needed for that kind of livestock. If you want a beef cow herd or sheep, you should look for land that is primarily hay or pasture production. If you want to produce hogs, you should look for a farm that can produce corn.

Crop

The common subcategories of crop enterprises include field crops, tree fruits, small fruits, vegetables, and specialty or miscellaneous crops. Crop enterprises do not require as much daily work as livestock enterprises, with the exception of periods such as planting and harvesting. However, they require a sufficient amount of land and expensive equipment.

Finding a Niche

Number of Operating Farmer MarketsOver the past several years, the popularity of farmers’ markets has grown across the United States.

Goals

Business aspects of farming depend first on the goals of the farmer: recreation, break even, make a profit, or others.

Just as you would with any other business, you must set goals for your part-time farm to keep on track. Good goals should be SMART: specific, measurable, achievable, realistic, and timely.

When selecting the enterprise, the three most important factors are your values, goals, and resources.

Tax Considerations

The Internal Revenue Service (IRS) does not care if you have a part-time or full-time farm. Any farm expenses are tax deductible. You still have to sort out the personal expenses such as electricity and water from your house if it is on the farm. A farm must be profitable one out of five years to be classified as a for-profit business. Horse farms must be profitable one out of seven years. Otherwise the farm is a hobby.

Conclusion

People considering part-time farming must acknowledge that faming is a business that needs capital, labor and management, as well as land, buildings, and equipment.

Potential part-time farmers should thoroughly weigh the pros and cons of operating a farm. It is vital to take into consideration all factors and keep your goals in mind when making decisions. The enterprise or enterprises you choose should fit into your goals. The business aspects of farming depend first on the goals of the farmer: recreation, breakeven, make a profit, or others. In all cases, the results are determined by the level of efficiency, the volume of business, the choice of enterprises, and a number of other related factors. Remember goals can always be reevaluated, so be careful not to get stuck in a rut.

Sources
Agricultural Alternatives, Financing Small-scale and Part-time Farms
Beginningfarmers.org
Alberta Agriculture and Rural Development – Decision Making: Will You Start a New Enterprise?

 

Source:

Articles:

Comments are closed.