Le rapport annuel du Canadian Beef Cattle Check-Off vient d’être publié

//  5 août 2019  //  Gestion  //  Commentaires fermés

6aout2019-11

Le rapport annuel 2018-2019 du Canadian Beef Cattle Check-Off vient d’être publié.

Nous vous invitons à le télécharger en version pdf pour consultation.

2018-19-Annual-Report-FRE-1

Le prélèvement canadien sur les bovins de boucherie est géré et administré par l’Office canadien de recherche, de développement des marchés et de promotion des bovins de boucherie, qui agit à titre d’Agence canadienne de prélèvement sur le bœuf.

Le prélèvement national sur les bovins de boucherie est un prélèvement obligatoire perçu sur les ventes de bovins partout au Canada pour financer les activités de recherche et de commercialisation au nom de l’ensemble de l’industrie. Il est perçu auprès des producteurs de bovins par les organismes provinciaux lorsqu’ils commercialisent leurs bovins, au moyen de leurs systèmes de collecte existants qui font appel aux marchés aux enchères, aux acheteurs de commandes, aux inspecteurs de marque et à d’autres personnes qui s’occupent de la vente de bovins.

L’objectif du prélèvement national sur les bovins de boucherie est double : accroître les ventes intérieures et d’exportation de boeuf et trouver de meilleures méthodes de production du boeuf et de bovins de boucherie. Le prélèvement national sur les bovins de boucherie est une source essentielle de revenus pour financer des initiatives qui font progresser l’industrie et créent des marchés solides pour les bovins et le boeuf canadiens.

En collaborant avec des fournisseurs de services, l’Agence s’assure que les fonds prélevés sont investis dans des programmes de recherche, de développement des marchés et de promotion qui offrent une valeur mesurable aux producteurs canadiens.

L’Agence perçoit également une redevance à l’importation sur les bovins du boucherie, le bœuf et les produits du bœuf. Les recettes provenant des redevances à l’importation sont investies dans des programmes de bœuf générique qui ne portent pas la marque du boeuf canadien, comme les compétences culinaires et la santé et le bien-être.

 

Comments are closed.