Qu’est-ce que le Projet pilote d’accélération de la durabilité du bœuf canadien

//  26 janvier 2018  //  Dossiers, Production durable et environnement  //  Commentaires fermés

Virgil_Lowe_VBP_Plus

Le Projet pilote d’accélération de la durabilité du bœuf canadien (Canadian Beef Sustainability Acceleration Pilot – CBSA) espère réaliser en un an ce que beaucoup de gens de l’industrie tentent de réaliser depuis des années: fournir une chaîne d’approvisionnement certifiée durable aux clients des services alimentaires et de détail.

Dirigée par Cargill, Verified Beef Production Plus (VBP +) et Beef InfoXchange System, le CBSA vise à répondre à la demande des entreprises de services alimentaires et de vente au détail qui vérifient que les pratiques de production utilisées pour élever un animal sont durables. Qui plus est, les entreprises de services alimentaires et les détaillants aident à faciliter le développement d’une chaîne d’approvisionnement durable au Canada en offrant des incitatifs financiers aux bovins admissibles.

(Traduction libre de Mylène Noël)

VBP + joue un rôle important dans le développement d’une chaîne d’approvisionnement durable. L’admissibilité au CBSA exige que tous les endroits où un animal demeure pendant sa vie soient enregistrés VBP + et qu’ils soient traités dans une usine d’abattage vérifiée (actuellement Cargill High River). VBP +, un programme de formation et de vérification à la ferme pour les producteurs de bœuf canadiens mis au point et géré par la CCA, est offert par l’entremise de diverses organisations provinciales de production de bœuf partout au pays.

McDonalds, Loblaws, Swiss Chalet et Original Joe’s font partie des services alimentaires et des détaillants qui ont offert des incitatifs financiers aux bovins admissibles. Cela est important en termes de calendrier, car ils fournissent une incitation financière avant de pouvoir faire des réclamations à leurs clients. En d’autres mots, McDonald’s, Loblaws, Swiss Chalet et Original Joe’s sont si engagés à soutenir le bœuf durable certifié (un programme qui répond aux normes commerciales de l’industrie bovine canadienne, contrairement à la plupart des autres programmes «certifiés») qu’ils sont prêts à supporter le développement des chaines d’approvisionnement pour le fournir avant qu’ils puissent récolter les avantages dans leurs magasins. Il nous appartient maintenant, en tant que producteurs, de construire ces chaînes d’approvisionnement.

Notre rôle à le CBSA en tant que producteurs de boeuf est simple. Terminer le processus de vérification VBP + (y compris la vérification) pour être inscrits, puis essayer de s’assurer de vendre nos veaux (ou d’acheter des veaux si nous sommes un exploitant de semi-finition ou de parc d’engraissement) à d’autres producteurs inscrits VBP +. Pour s’inscrire et pour que notre bétail se qualifie, il faut simplement:

  • Être ou devenir producteur enregistré VBP +;
  • Être ou devenir membre de BIXS;
  • Faire vérifier l’âge de nos bovins ou déplacer nos bovins vers la base de données de l’Agence canadienne d’identification du bétail (ACIB) (directement ou par l’entremise de BIXS).

La contribution de ce mois vient de Virgil Lowe, directeur commercial, Production de bœuf vérifiée Plus.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter directement ou à contacter votre coordinateur provincial VBP +. Restez à l’écoute des mises à jour.

Source :

Articles:

Comments are closed.