Projet d’usine de transformation du bœuf à Prince George

//  4 juin 2018  //  Gouvernement, Marchés, Vache/veau et Approvisionnement veau  //  Commentaires fermés

31mai2018-7

La ministre de l’Agriculture de la Colombie-Britannique, Lana Popham, a annoncé, le 3 juin dernier, un financement de 450 000 $ pour le développement d’une usine de transformation du bœuf à Prince George. L’annonce a été faite lors de l’assemblée générale annuelle de la BC Cattlemen’s Association (BCCA).

Environ 700 emplois seraient créés dans le Nord d’ici 2020 si l’usine proposée devenait opérationnelle.

Tiré de Coat Mountain News –
Par Michael Grace-Dacosta – 3 juin 2018 –

| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

«Au lieu d’utiliser le modèle qui se déplace en Alberta pour la finition et l’abattage, cela nous permettrait de conserver une partie de la transformation et des emplois, a déclaré Mme Popham. Nous aurions l’occasion de fournir des produits de viande à nos consommateurs et aussi aux consommateurs à l’extérieur de notre province.»

La BCCA serait responsable de l’installation de l’usine d’emballage de viande inspectée par le gouvernement fédéral à Prince George.

Le financement reçu par la BCCA servira à élaborer un modèle d’entreprise coopératif semblable à celui mis en œuvre pour l’industrie porcine de l’Ontario. L’usine serait détenue par des producteurs et des investisseurs, a déclaré Kevin Boon, directeur général de BCCA.

L’idée est que les individus qui approvisionnent l’usine en bétail et en produits associés soient également propriétaires de celle-ci.

«Afin de faire fonctionner cette usine, nous devons être en mesure de garantir un approvisionnement et la meilleure façon de le faire est d’avoir des investissements de la part de ceux qui l’alimenteront, a déclaré M. Boon. Si quelqu’un a un intérêt dans l’entreprise, il sera beaucoup plus engagé à élever le type de bétail qui sera nécessaire pour rendre l’entreprise rentable.»

Bien que ce financement rapproche l’usine de la réalité, ce n’est encore qu’une étape dans un long processus.

«L’un des plus grands défis que nous avons dans la province est que nous n’avons pas de système de finition-alimentation. Nous n’avons pas les lots d’alimentation nécessaires pour les préparer à être emballés, a déclaré Boon. Ce que nous regardons n’est pas seulement le développement d’une usine de conditionnement, mais aussi le développement de la chaîne d’approvisionnement.»

La prochaine étape de la réalisation de l’usine d’emballage de viande proposée est de faire analyser par des experts la viabilité du plan d’affaires de la BCCA. Si le plan d’affaires est approuvé, la prochaine étape consistera à obtenir du financement dans le but d’entreprendre la construction de l’usine en 2019.

«Pour le moment, je suis plutôt optimiste, a déclaré Boon. Il s’agit simplement de le faire d’une manière qui bénéficiera à la fois aux producteurs et aux consommateurs, et créera un tas d’emplois.»

L’une des principales raisons pour lesquelles Prince George a été choisie comme site pour l’usine proposée est la municipalité donne des options au BCAA pour la distribution du produit fini.

«Une fois que nous aurons transformé la viande, nous pourrons la mettre sur les rails, nous pourrons la mettre sur l’autoroute et l’acheminer vers les ports, ou nous pourrons même utiliser l’aéroport si nous voulons l’exporter vers un endroit comme le Moyen-Orient», a ajouté M. Boon.

Prince George est également favorisé par sa proximité avec les producteurs de céréales de diverses régions, y compris la région de Bulkley Valley, Cariboo et Nechako, ainsi que la région de Peace River, ce qui a permettra au BCAA de réduire les coûts de transport, a noté M. Boon.

Le ministre des Forêts, des Terres et des Ressources naturelles et du Développement rural de la Colombie-Britannique, Doug Donaldson, et le député fédéral de Skeena-Bulkley Valley, Nathan Cullen, étaient présents lors de l’annonce.

«Les gens veulent manger au niveau local, ils veulent manger de la nourriture de qualité, et plus nous pourrons ajouter de la capacité dans la région pour aider nos producteurs, plus cela aidera ensuite nos consommateurs», a déclaré M. Cullen.

M. Donaldson a également exprimé son soutien pour le projet.

«Beaucoup de nos bovins que nous élevons dans le Nord vont en Alberta pour finir, a déclaré Donaldson. Si nous pouvons garder ces emplois en Colombie-Britannique et mettre moins de stress sur les animaux, alors je pense que c’est génial. C’est bon pour les emplois et bon pour les éleveurs locaux.»

En 2016, selon le ministère de l’Agriculture, les producteurs de bœuf ont généré environ 219 millions de dollars en recettes agricoles

L’industrie bovine est principalement constituée d’exploitations vache-veau, surtout dans les régions de Thompson-Okanagan, de Cariboo, de Nechako et de Peace River.

Source : https://www.coastmountainnews.com/news/450000-to-develop-prince-george-beef-packing-plant/

Comments are closed.