Pas d’impact de la taxe sur le carbone sur le secteur agricole

//  21 novembre 2018  //  Règlementation  //  Commentaires fermés

20novembre2018-3

Tristan Skolrud, chercheur à l’université de la Saskatchewan affirme que le secteur agricole contribue à environ 10% des émissions nationales de carbone et que la grande majorité de ce volume ne provient pas du dioxyde de carbone issu des carburants – il s’agit d’oxyde nitreux et de méthane. Et ces émissions sont exemptées en vertu de la loi sur les prix de la pollution par les gaz à effet de serre

Les économistes s’inquiètent plus de la taxe sur le carbone qu’ils ne le devraient, explique un économiste agricole, d’autant plus qu’ils bénéficient d’une énorme exemption dont on ne parle pas souvent.

Tiré de The Western Producer – par Karen Briere – Publié le 15 novembre 2018
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Tristan Skolrud étudie la question depuis deux ans et a déclaré que les agriculteurs avaient raison de se préoccuper du carbone, mais qu’ils avaient tendance à négliger l’oxyde nitreux et le méthane.

«Le secteur agricole contribue à environ 10% des émissions nationales et la grande majorité de ce volume n’est pas du dioxyde de carbone issu de carburant – il s’agit d’oxyde nitreux et de méthane», a-t-il déclaré.

«Et toutes ces émissions sont exemptées en vertu de la loi sur les prix de la pollution par les gaz à effet de serre.»

D’autres industries émettent également de l’oxyde nitreux et du méthane, mais les émissions agricoles sont énormes, a-t-il déclaré.

«Je travaille à la conception d’un programme de compensation qui permettrait aux agriculteurs d’obtenir un crédit pour les réductions qu’ils auraient apportées aux émissions d’oxyde nitreux et de méthane», a expliqué Tristan Skolrud.

Des groupes d’agriculteurs se sont prononcés contre la taxe sur le carbone et l’opposition s’est intensifiée après l’annonce par le gouvernement fédéral d’un plan de tarification du carbone pour quatre provinces, dont la Saskatchewan et le Manitoba.

Les agriculteurs ont déclaré qu’ils devront payer la taxe sur le carbone pour la production d’engrais, le camionnage non agricole et le transport ferroviaire.

Mais M. Skolrud a déclaré que la production d’engrais ne devrait en réalité pas avoir beaucoup d’impact.

«La majeure partie de la production d’engrais au Canada sera couverte par une tarification basée sur la production. Ce n’est donc pas comme si le coût total de la production d’engrais pour le carbone devait être supporté en premier lieu par le producteur d’engrais et, ensuite, par passé à l’agriculteur», a déclaré Tristan Skolrud.

«Chaque province prévoit des exemptions pour les industries qui produisent beaucoup d’émissions, et la production d’engrais en fait partie.»

Il est difficile de calculer l’impact de la taxe au niveau des chemins de fer, car les chemins de fer devront s’adapter à chaque juridiction, a-t-il noté.

Les coûts seront plus élevés pour le camionnage hors ferme et, dans une année comme celle-ci, le propane et le gaz naturel pour sécher le grain.

M. Skolrud a déclaré qu’il ne voyait jamais les deux derniers carburants ajoutés à la liste des exemptions. Certaines organisations agricoles l’ont demandé.

Les agriculteurs soulignent également le fait qu’ils devraient obtenir un crédit pour le carbone qu’ils séquestrent. Tristan Skolrud a déclaré que la quantité reste faible par rapport à la quantité des autres gaz à effet de serre émis.

«Il est difficile de dire nous voulons un crédit pour cela, mais ignorez cette autre partie.»

Le Canada s’est engagé dans le cadre de l’accord de Paris à réduire les émissions, et M. Skolrud a déclaré que les économistes convenaient que la taxe sur le carbone était le moyen le plus efficace de le faire, indépendamment de la quantité de dioxyde de carbone séquestrée ailleurs.

Il étudie le moyen le moins coûteux de réduire les émissions. Un programme de compensation bien conçu serait un moyen de le faire, a-t-il ajouté.

Source : https://www.producer.com/2018/11/prof-downplays-carbon-taxs-farm-impact/

 

Comments are closed.