Nouvelle norme nationale volontaire de biosécurité pour le transport du bétail et des cadavres d’animaux

//  3 avril 2018  //  Dossiers, Gouvernement, Règlementation  //  Commentaires fermés

Avis à l’industrie – Nouvelle norme nationale volontaire de biosécurité pour le transport du bétail, de la volaille et des cadavres d’animaux

Le 29 mars 2018, Ottawa – L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) et la Coalition canadienne pour la santé des animaux ont élaboré la nouvelle Norme nationale volontaire de biosécurité pour le transport du bétail, de la volaille et des cadavres d’animaux (TBVCA).
Cette norme vise à uniformiser la compréhension des pratiques de biosécurité pour aider à prévenir la propagation ou la transmission de maladies pendant le transport du bétail, de la volaille et des cadavres d’animaux. La mise en œuvre de ces pratiques exemplaires aidera à maintenir une chaîne de biosécurité pendant que les animaux ou les cadavres d’animaux sont transportés à destination ou en provenance des fermes et d’autres installations agricoles, ce qui permettra de mieux protéger les animaux et l’économie du Canada contre les dommages causés par les maladies animales.
Les animaux sont souvent déplacés pour des raisons opérationnelles ou autres. L’amélioration de l’efficacité du transport et de la capacité logistique permet de transporter les animaux sur de longues distances en relativement peu de temps. Le transport présente un risque de propagation de maladies infectieuses. La norme TBVCA décrit les meilleures pratiques en matière de biosécurité pour les différentes phases du transport, dont les étapes de nettoyage et de désinfection. Il s’agit d’un guide de référence pour les transporteurs de bétail, de volaille et de cadavres d’animaux ainsi que pour les autres fournisseurs de services agricoles et les producteurs lors du transport des produits suivants :

  • bétail : bovins, bisons, veaux de boucherie, chèvres, moutons, porcs, équidés (abattage et sport), cervidés, camélidés et visons
  • volailles : y compris le transport des poussins
  • cadavres d’animaux : y compris les volailles

Les entreprises commerciales et les conducteurs indépendants sont encouragés à intégrer ces mesures volontaires de biosécurité à leurs pratiques de transport. De plus, la norme sera intégrée au Programme canadien de certification du transport du bétail, administré par la Coalition canadienne pour la santé des animaux.
La norme TBVCA a été élaborée sur deux ans dans le cadre de l’initiative de collaboration menée par l’ACIA et la Coalition canadienne pour la santé des animaux, avec des représentants d’associations de producteurs, d’associations d’équarrisseurs, d’entreprises de transport, de vétérinaires de pratiques privées et du Conseil canadien des médecins vétérinaires en chef (représentant les gouvernements provinciaux).

Les fonds nécessaires à l’élaboration de la norme ont été accordés en vertu de l’Initiative relative au cadre stratégique pour l’agriculture Cultivons l’avenir. Apprenez-en plus sur les normes nationales de biosécurité.

Source:

Articles:

Comments are closed.