Mauvauses conditions météo pour le bétail américain : hausse des prix à terme

//  4 mars 2019  //  Marchés  //  Commentaires fermés

5mars2019-6

Les prix à terme des bovins aux États-Unis ont atteint un sommet d’un an vendredi, craignant que le temps froid et neigeux de la semaine prochaine ne réduise les réserves en ralentissant la prise de poids et le transport du bétail.

Selon les prévisions météorologiques, Radiant Solutions, les chutes de neige devraient augmenter dans les plaines américaines, où les perspectives de température sont également plus froides.

Les bovins ne prennent généralement pas le poids aussi rapidement par temps froid, car ils consomment des aliments pour générer de la chaleur corporelle.

Les prix à terme pourraient recevoir un coup de pouce supplémentaire lundi grâce à un nombre de bovins placé dans des parcs d’engraissement moins important que prévu en décembre, ont déclaré les commerçants.

Le département américain de l’Agriculture, après la clôture des marchés, a déclaré que 11,7 millions de bovins étaient nourris avant l’abattage au 1er janvier, soit une augmentation de 2% par rapport à l’année précédente.

Tiré Canadian Cattlemen –  Publié le 22 février 2019
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Cependant, les placements de bovins dans des parcs d’engraissement en décembre se sont élevés à 1,77 million de têtes, soit une baisse de 2% par rapport à l’année précédente, selon l’USDA. Les analystes s’attendaient à un nombre plus élevé de placements, ce qui indique que les stocks pourraient être plus serrés que prévu plus tard cette année.

«Cela allège le flux d’approvisionnement entre l’été et le début de l’automne», a déclaré Rich Nelson, stratège en chef du courtier Allendale dans l’Illinois.

Le bétail vivant de février à Chicago Mercantile Exchange (CME) a augmenté de 1,05 cent, pour atteindre 128,675 cents/lb. (tous les chiffres sont en dollars américains). Le record de la session de 128,75 cents était le plus élevé pour un contrat en début de mois depuis février 2018.

Les bovins vivants d’avril ont progressé de 0,275 cent, à 128,875 cents/livre.

Les contrats à terme des bovins d’alimentation de mars ont perdu 0,325 cent à 142,9 cents/livre.

L’USDA, dans un rapport séparé, a déclaré que le total des approvisionnements américains en bœuf congelé dans des installations d’entreposage frigorifique s’élevait à 495,624 millions de livres fin décembre. Cela représentait 488.057 millions fin décembre 2017.

Source : https://www.canadiancattlemen.ca/daily/u-s-livestock-cattle-set-one-year-high-on-weather-supply-concerns

 

Comments are closed.