Marchés internationaux : le bœuf américain conserve son attrait malgré la hausse des coûts

//  18 mai 2018  //  Marchés  //  Commentaires fermés

15mai2018-2

L’intérêt pour le boeuf américain reste élevé malgré la hausse des coûts de production. Les ventes de viande américaine ne montrent aucun signe de ralentissement après les données compilées par la US Meat Export Federation (USMEF) qui ont révélé que les exportations de bœuf ont atteint un nouveau record en mars.

Tiré de globalmeatnews.com –
Par Ashley Williams – 10 mai –

Malgré l’augmentation des prix des États-Unis pour la production de bœuf, les exportations ont augmenté de 18% comparativement à l’an dernier pour une somme de 693,1 millions de dollars US, battant ainsi le précédent record d’octobre 2014, alors que le volume exporté était de 111 994 tonnes métriques.

Les volumes d’exportation portuaire ont été stables en mars, la valeur ayant augmenté de 4% pour atteindre 610,4 millions de dollars américains par rapport à l’année précédente. Pour le trimestre de janvier à mars, le volume a augmenté de 1% d’une année à l’autre pour atteindre 636 297 tonnes métriques, tandis que la valeur a augmenté de 8% pour atteindre 1,7 milliard de dollars.

Appel asiatique pour le boeuf américain

Les ventes au Japon, principal marché du bœuf américain, ont été stables tout au long du mois de mars, la valeur ayant augmenté de 6% pour atteindre 177,5 millions de dollars. Cependant, pour le premier trimestre, les exportations vers le Japon ont diminué de 3% en volume pour atteindre 72 440 tonnes métriques, mais ont tout de même augmenté de 8% en valeur pour atteindre 459,5 millions de dollars. Cela comprend une augmentation de 6% du bœuf réfrigéré à 35 290 tonnes métriques, évalué à 275 millions de dollars, soit une hausse de 18%.

Le seul point négatif a été le boeuf congelé des États-Unis pour le Japon, le mois de mars étant le dernier mois où le taux de droits de douane plus élevé, de 38,5% à 50%, a été appliqué aux importations. Le taux le plus élevé est entré en vigueur en août et a expiré le 1er avril au début du nouvel exercice financier japonais.

«Alors que les exportations de boeuf vers le Japon ont bien résisté pendant ces huit mois, le taux de droits plus élevé a certainement pesé sur les exportations de morceaux congelés», a déclaré Dan Halstrom, PDG de l’USMEF.

L’Asie a enregistré d’autres faits saillants au premier trimestre pour le boeuf américain, l’USMEF enregistrant une augmentation de 34% en volume par rapport à l’année précédente, tandis que les exportations vers la Chine et Hong Kong ont augmenté de 34% en volume et de 61% en valeur.

Source : https://www.globalmeatnews.com/Article/2018/05/10/High-interest-for-US-meat-despite-rising-costs

 

 

Comments are closed.