L’Ontario offre de l’argent pour la modernisation d’un abattoir

//  21 février 2020  //  Dossiers, Financement, Gouvernement  //  Commentaires fermés

25fev2020-7

Les 123 abattoirs agréés par la province de l’Ontario peuvent maintenant commencer à demander un financement fédéral / provincial de 2 millions de dollars pour renforcer les mesures de salubrité des aliments, de biosécurité et de bien-être des animaux.

Les gouvernements ontarien et fédéral ont annoncé mercredi des demandes de financement à frais partagés pouvant être soumises d’ici le 30 avril, «tant que le financement de l’initiative est disponible».

Tiré de canadiancattlemen.ca –  Publié le 20 février 2020
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Les projets éligibles doivent être clôturés dans l’année, au plus tard le 31 décembre. Exemples donnés mercredi de projets éligibles:

  • modernisation des immobilisations pour une sécurité alimentaire «améliorée»;
  • l’amélioration de la «manipulation et de l’hébergement sécuritaires» des animaux; ou
  • nouvel équipement pour l’élimination «sûre et efficace» des peaux.

Les fonds publics pour ce programme proviendront du cadre de financement des politiques du Partenariat agricole canadien fédéral-provincial.

«Ce financement survient à un moment de défis critiques dans l’industrie du bœuf en raison de pénuries de capacité de transformation du bœuf», a déclaré Joe Hill, président de Beef Farmers of Ontario, dans le communiqué du gouvernement mercredi.

Le resserrement de la capacité d’emballage en Ontario a été mis en évidence en décembre lorsque les fonctionnaires fédéraux ont annulé le permis de Ryding-Regency Meat Packers.

La société de Toronto — dont le permis avait déjà été suspendu depuis septembre à la suite de plusieurs rappels d’aliments liés à E. coli — aurait été responsable d’environ 10% des abattages de bœuf inspectés par le gouvernement fédéral de l’Ontario, soit environ 1500 bovins par semaine.

Le soutien à frais partagés, a déclaré Joe Hill de BFO, «aidera à permettre des investissements dans des équipements et des infrastructures qui aident les entreprises à rester compétitives et à s’adapter aux demandes du marché».

L’annonce des deux gouvernements comprenait également un engagement pouvant aller jusqu’à 292 600 $ pour aider BFO dans ses «efforts de marketing pour accéder aux marchés émergents», nommant le Vietnam, la Corée, Taïwan, les Philippines et l’Union européenne.

Cet argent proviendra de l’initiative Place to Grow, soutenue par le Partenariat canadien pour l’agriculture de l’Ontario, qui, parmi ses autres programmes, offre un financement pour soutenir le travail de développement des marchés des organisations du secteur.

Source : https://www.canadiancattlemen.ca/daily/ontario-offers-cash-for-abattoir-upgrades/

Comments are closed.