L’évaluation des pieds et des jambes est importante pour la longévité des bovins

//  29 mars 2018  //  Bien-être et Santé animale, Santé Animale  //  Commentaires fermés

University_Florida_Nick_Simmons

6 mars 2018

Drovers_28-03-2018_1

L’évaluation de routine de l’état de santé des bovins est importante pour s’assurer que vos animaux sont à l’aise et productifs. L’évaluation visuelle des scores de l’état corporel (BCS), le stress des mouches et les signes et symptômes de la maladie sont facilement observés lorsque vous marchez dans les pâturages ou que vous déplacez le bétail régulièrement dans vos installations de travail. Il y a une partie qui peut parfois passer inaperçue lorsque vous évaluez l’état général de votre bétail, c’est-à-dire les pieds et les jambes. La mobilité d’une vache est cruciale pour sa santé, sa productivité et sa longévité dans le troupeau. Les bovins doivent pouvoir se déplacer seuls lorsqu’ils traversent un pâturage pour paître, trouver de l’eau, se reproduire et vêler sans assistance.

Drovers_28-03-2018_2

Crédit photo: Merek Animal Health

Sabots

Commençons par le bas avec les sabots. Les sabots sont l’une des parties les plus importantes du corps de la vache, car sans eux, l’animal ne peut pas voyager, faire de l’exercice, brouter ou se reproduire. Les sabots se développent de façon très semblables à l’ongle humain, et l’intégrité et la fréquence de croissance sont liés plusieurs à facteurs tels que le régime, l’état reproducteur, les conditions de vie et l’usure générale. Les signes de croissance peuvent être évalués par les anneaux de croissance sur la paroi du sabot, comme le montre la photo ci-dessous. La paroi du sabot et la semelle sont les parties les plus exposées du pied qui sont à risque de blessures et de problèmes, et elles devraient être évaluées régulièrement. Les problèmes les plus communs liés au pied / sabot sont la pourriture du pied et les fissures de sabot.

Drovers_28-03-2018_3Photo d’une bonne coupe des pieds effectuée par un vétérinaire

Piétin

Une peau normale et saine entre les sabots protège contre les bactéries qui pénètrent sous la peau et qui provoquent une inflammation. La pourriture des pieds est causée par l’exposition continue à des conditions humides et boueuses qui irritent et exposent des aires qui permettent aux bactéries de pénétrer. Les surfaces rugueuses comme les chaumes d’herbe fraîchement coupés, les roches et les pierres, le béton inégal ou le sable durci peuvent également augmenter l’incidence de la pourriture des pieds. Dans les régions où l’humidité et les températures sont élevées, la peau est sujette à l’engorgement et à la fissuration, ce qui augmente les possibilités de pénétration des bactéries. Les symptômes et les signes comprennent une boiterie venant d’un ou plusieurs pieds, un gonflement et une rougeur autour de la structure du pied, des lésions, de la fièvre et une perte d’appétit. Le traitement n’est pas toujours couronné de succès et prend plus de temps et d’attention pour être efficace. Les animaux doivent être transportés dans un enclos propre et sec, où il n’est pas nécessaire d’effectuer des mouvements excessifs pour se nourrir et arroser. Le nettoyage du pied et l’examen peuvent fournir un aperçu de la gravité. Dans certains cas bénins, un traitement antibiotique topique peut être utilisé, mais dans les cas plus graves, un protocole d’antibiothérapie systémique peut être nécessaire.

Fentes du sabot

Un autre problème visible qui peut survenir chez les bovins sont les fissures des sabots. Celles-ci peuvent se former à la fois verticalement dans la paroi du sabot vers la ligne des poils, ou se déplacer horizontalement le long des anneaux de croissance. Souvent, des fissures verticales se produisent chez les bovins qui ont une croissance excessive du sabot et qui ont une rupture de l’intégrité de la paroi du sabot. La pression continuelle du poids de l’animal peut aggraver la gravité de la fissure si elle n’est pas traitée. Les fissures des sabots sont l’endroit idéal pour se remplir de fumier et de saleté, ce qui peut entraîner d’autres problèmes d’infection. Les anneaux horizontaux sont le résultat d’un changement physiologique qui perturbe la formation de la paroi du sabot. La croissance de la paroi du sabot se produit à des rythmes différents tout au long de l’année, ce qui augmente la tendance à la formation de fissures. Certaines fissures horizontales sont associées à une période de maladie, à des changements dans la reproduction, à un niveau nutritionnel, etc. Dans les cas graves, si une fissure est suffisamment profonde pour causer un défaut d’épaisseur, une boiterie peut survenir. La séparation de la paroi du sabot peut également se produire dans les cas graves où la boue et le fumier subissent un effet de «pourriture» derrière la paroi du sabot. Le traitement des fissures peut être aussi simple qu’une coupe du sabot avec une mobilité limitée pour l’animal. Maintenir de bons niveaux nutritionnels peut également aider à résoudre les problèmes qui surviennent lors de la fissuration des sabots.

Jambes

En remontant la jambe, vous devriez regarder de près les articulations mobiles qui sont sensibles aux problèmes, le paturon et le jarret (genou). Ces articulations supportent une grande partie du poids de l’animal et doivent être observées pour tout problème. Les signes de problèmes à rechercher peuvent inclure une perte de poils sur la peau latérale ou extérieure, un renflement de l’articulation, des lésions, un sursaut de l’articulation, une extension excessive de la flexion de l’articulation et une difficulté à marcher en raison de la boiterie. L’environnement joue un grand rôle dans la santé des articulations du bétail et peut dépendre de la distance jusqu’aux sources d’eau, des zones d’alimentation, du nombre d’animaux dans un enclos et même de la saison; les températures plus froides ont tendance à bloquer davantage les articulations. Il est également important d’envisager des saisons de reproduction pour les taureaux. Généralement, les taureaux sont retournés avec des vaches pendant un certain nombre de jours lors d’une période de reproduction et sont constamment à la recherche de signes d’oestrus chez les femelles. Cela peut être une forte demande pour les taureaux compte tenu de l’âge et du nombre de femelles qu’ils essaient de couvrir. C’est pourquoi il est si important d’examiner les pieds et les jambes des taureaux avant l’achat, à chaque saison de reproduction et tout au long de la saison de reproduction.

Bien que les problèmes de jambes et d’articulations puissent souvent être corrigés avec une thérapie appropriée, la prévention est la clé pour limiter les blessures plus graves. Les régimes riches en protéines peuvent parfois entraîner une accumulation d’acide dans les articulations, entraînant une fourbure légère à modérée. Des rations équilibrées qui fournissent le bon niveau de protéines, de lipides et de glucides garantissent également la croissance des sabots et le maintien des fluides autour des articulations. Le point principal est d’observer en permanence les pieds et les jambes des bovins dans votre troupeau. Travailler avec votre vétérinaire local afin qu’il puisse vous aider avec un protocole approprié si un traitement ou une thérapie est nécessaire.

Source:

Articles:

 

Comments are closed.