Les prix des céréales fourragères se stabilisent dans un contexte de demande calme

//  25 avril 2020  //  Nutrition  //  Commentaires fermés

28avril2020-2

La demande de céréales fourragères a ralenti dans les Prairies en raison de l’incertitude sur les marchés des bovins due à la pandémie de COVID-19.

De nombreuses usines de transformation et d’emballage de bovins en Amérique du Nord ont fermé leurs portes en raison du manque de personnel, ce qui a causé des problèmes généralisés dans les chaînes d’approvisionnement en céréales fourragères.

Tiré de producer.com –  Publié le 23 avril 2020
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

«L’absence d’offres à terme a pesé sur les marchés», a déclaré Allen Pirness de Market Place Commodities à Lethbridge.

Cependant, même si les utilisateurs finaux ne proposent pas de livraison différée, les prix au comptant sont restés stables. Les prix au comptant de l’orge étaient d’environ 235 $ la tonne livrée à Lethbridge la semaine dernière, les prix du blé fourrager emboîtant le pas.

Le prix de l’orge était d’environ 240 $ la tonne livrée il y a deux semaines et l’on s’attendait à ce qu’il se ramollisse légèrement.

Le maïs fourrager est également entré dans le sud de l’Alberta, à un prix compris entre 230 $ et 235 $ la tonne.

«Cela pourrait faire baisser un peu les prix de l’orge», a déclaré M. Pirness.

Source : https://www.producer.com/2020/04/feedgrain-prices-steady-amidst-quiet-demand

Comments are closed.