Les lésions au site d’injection ont coûté 1,63 million de dollars à l’industrie

//  29 octobre 2018  //  Conseils, Qualité de la viande et de la carcasse  //  Commentaires fermés

30octobre2018-10

Les lésions au site d’injection visibles à la surface de la carcasse ont augmenté pour atteindre près de 14% des bovins non nourris et 8% des bovins nourris. Même dans les zones éloignées des sites d’injection, les tissus peuvent être endommagés, provoquant un durcissement de la viande et une baisse de la qualité de l’alimentation. En conséquence, les lésions au site d’injection ont coûté à l’industrie 0,56 USD / tête ou 1,63 million USD en 2016. Cela représente une augmentation considérable par rapport à 0,21 / tête ou 662 951 USD en 2011.

  Tiré de beefresearch.ca –  Publié le 23 octobre 2018
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

30octobre2018-11Les animaux doivent être correctement attachés pour assurer leur sécurité et celle de l’animal. Cela donnera également un meilleur accès à la région du cou pour améliorer la précision de la délivrance et réduire le risque d’ aiguilles cassées .

Utilisez si possible par voie sous-cutanée (sous la peau) ou par voie intermusculaire (dans le muscle) lors de l’injection. Les injections intermusculaires génèrent un plus grand risque de réaction au traitement et peuvent entraîner des abcès et des ecchymoses.

Il est recommandé de ne délivrer que 10 ml de traitement par site d’injection. Bien que des antibiotiques tels que la pénicilline puissent nécessiter plusieurs injections par dose. Pour ce faire, administrez le traitement dans la zone des tissus mous située entre les veines de la colonne vertébrale, des épaules et du cou, ce qui forme un triangle. Donner plusieurs injections de 10 ml ou moins à environ une largeur de main.

Regardez les vidéos (en anglais)

Source : http://www.beefresearch.ca/blog/lost-profits-injection-site-lesions-cost-the-industry-1-63-million-new-video/

 

Comments are closed.