Les fluctuations du cycle de l’élevage entraînent un ralentissement de l’expansion en 2019

//  21 février 2019  //  Analyses de marché, Marchés  //  Commentaires fermés

26fevrier2019-4

Aux États-Unis, les cycles du bétail ont lieu tous les 10 ans environ, et des bovins sont ajoutés ou retirés du troupeau lors des fluctuations du marché. Cependant, de 1996 à 2013, le cycle du bétail a été prolongé, a déclaré Kevin Good, vice-président des relations avec l’industrie chez CattleFax.

«Nous avons liquidé 16 ans sur 18 ans à cause d’une sécheresse prolongée», ajoute Kevin Good de la période 1996-2013.

Les conditions d’humidité se sont améliorées au cours des dernières années, ce qui a permis de reconstituer le cheptel bovin.

Tiré de drovers.com – par Wyatt Bechtel – Publié le 20 février 2019
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Au cours des cinq dernières années, le cheptel bovin a augmenté d’environ 6,5 millions de têtes. Il se compose d’environ 3 millions de vaches de plus, de 1,5 million de bovins supplémentaires et de 2 millions de bovins d’engraissement et de veaux en dehors des parcs d’engraissement.

«Nous avons eu un assez grand courant ascendant, en nombre, heureusement, la demande est restée forte, les échanges commerciaux sont restés forts, de sorte que les prix restent à un niveau permettant à la plupart des producteurs de rester rentables», déclare Good.

CattleFax et Good prévoient un ralentissement du cycle du bétail, qui entre dans sa sixième année d’expansion. L’offre de bovins de boucherie devrait atteindre un point tel que l’expansion s’arrêtera au cours des deux prochaines années, ce qui entraînera une hausse des prix due à l’offre importante.

Écoutez l’entrevue de Kevin Good.

Source : https://www.drovers.com/article/cattle-cycle-ups-and-downs-result-slowdown-expansion-2019

Comments are closed.