Les exportations US de bœuf au Japon diminuent au profit du Canada

//  27 avril 2019  //  Commerce international et Accords commerciaux  //  Commentaires fermés

23avril2019-8

Le plus gros client américain de viande de bœuf à l’étranger se tourne vers d’autres fournisseurs, car les nouveaux accords de libre-échange ont créé de vastes blocs, excluant les États-Unis, offrant des tarifs plus bas sur les produits agricoles et industriels, notamment au profit du Canada.

Le Japon importe donc davantage de viande de bœuf et de porc en provenance de partenaires de libre-échange européens et nord-américains.

La demande japonaise de bœuf augmente et les exportations de bœuf américain au Japon ont augmenté de 17 % en février. Mais ce chiffre est toutefois dérisoire par rapport aux importations en provenance du Canada, qui ont augmenté de 260 % et de 63 % en provenance de Nouvelle-Zélande. La hausse des importations en provenance de ces pays est due à la réduction des droits de douane de 11 pays qui sont maintenant alignés dans le Partenariat transpacifique global et progressif (CPTPP).

Tiré de drovers.com – par Greg Henderson – Publié le 25 avril 2019
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

La part américaine des importations de bœuf du Japon pour janvier et février était de 39 %, contre une moyenne de 41 % pour l’ensemble de 2018.

Les droits de douane sur les importations de viande de bœuf réfrigérée sont passés de 38,5 % à 27,5 % pour les membres du pacte et tomberont à 9 %. Un accord séparé entre le Japon et l’Union européenne a également commencé à réduire les tarifs pour les membres de l’UE.

Selon des officiels, le Japon semble disposé à proposer aux États-Unis des conditions sur les tarifs agricoles, mais il s’est déjà engagé à ne pas faire de concessions unilatérales, estimant qu’un tel accord ne serait pas autorisé en vertu des règles de l’Organisation mondiale du commerce.

Le commerce dans le cadre du nouveau PPPC a déjà eu un impact sur le porc américain. Le Japon a acheté 14 % moins de viande de porc en février, tandis que les importations en provenance de l’Union européenne ont bondi de 54 % et près de 20 % du Mexique et du Canada.

L’accord de partenariat économique entre le Japon et l’Union européenne, entré en vigueur en février, a ramené les droits de certains produits du porc à 2,2 pour cent, passant de 4,3 pour cent à 2,2 pour cent.

Voir la vidéo.

Source : https://www.drovers.com/article/drovers-tv-us-losing-ground-japan-due-new-trade-deals

 

 

Comments are closed.