Les consommateurs préfèrent le vrai bœuf aux alternatives

//  26 septembre 2019  //  Tendances et consommateurs  //  Commentaires fermés

1octobre2019-4

Les produits protéiques alternatifs ont peut-être suscité des critiques élogieuses et des gros titres nationaux cette année, mais les consommateurs préfèrent toujours le vrai bœuf produit dans de vraies fermes.

Telle est la conclusion d’un sondage mené par Jayson Lusk de l’Université de Purdue, Ellen Van Loo, chercheur postdoctoral à l’Université de Gand, et Vincenzina Caputo, économiste agricole à l’Université de Michigan State, auprès de 1 800 consommateurs américains d’aliments.

Tiré de drovers.com – par Greg Henderson – Publié le 10 septembre 2019
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

L’étude demandait aux consommateurs de faire un certain nombre de choix d’achat simulés. À chaque choix, ils avaient cinq options: du bœuf de ferme conventionnel, un hamburger à base de plantes à base de protéines de pois, un hamburger à base de plantes à base de protéines ressemblant à des animaux, de la viande cultivée en laboratoire, ou ils pouvaient choisir de ne pas acheter le des produits.

En maintenant les prix constants, les auteurs ont constaté que 72% des répondants avaient choisi du bœuf élevé à la ferme, 16% des substituts de viande à base de plantes, 7% de protéines animales à base de plantes et 5% de viandes cultivées en laboratoire.

«L’ajout de noms de marque (bœuf certifié Angus, Au-delà de la viande, Impossible Foods et Memphis Meats) a en fait porté le pourcentage de bœuf élevé à la ferme à 80%», ont déclaré les auteurs. «Les informations environnementales et technologiques ont eu des effets mineurs sur les parts de marché conditionnelles, mais ont réduit la part des personnes n’achetant aucune option (alternative) de viande, indiquant que les informations attiraient davantage de personnes sur le marché.»

Les consommateurs s’opposaient également fermement à l’utilisation du terme «boeuf» sur l’étiquette d’un produit à base de plante, selon le rapport qui en a résulté intitulé «Préférences des consommateurs pour la viande de ferme, la viande de laboratoire et les alternatives de viande à base de plantes: Est-ce que l’information ou la marque importe?»

En outre, l’enquête a révélé que même si les solutions de remplacement en usine et en laboratoire connaissaient des réductions de prix significatives (50%), le bœuf d’élevage conservait une part majoritaire du marché.

«Les végétariens, les hommes et les personnes plus jeunes et plus scolarisées ont tendance à avoir des préférences relativement plus fortes pour les alternatives basées sur les plantes et les laboratoires par rapport au bœuf de ferme. Les répondants sont fermement opposés à la taxation du bœuf conventionnel et à l’autorisation des produits de substitution à base de plantes et de laboratoires d’utiliser le label “bœuf”. »

Source : https://www.drovers.com/article/consumers-prefer-real-beef-over-alternatives

 

 

Comments are closed.