Les autorités canadiennes restent muettes sur les détails de l’enquête de Ryding-Regency Meat Packers

//  30 octobre 2019  //  Santé Humaine et Sécurité Alimentaire  //  Commentaires fermés

5novembre2019-4

Les responsables canadiens ne divulgueront aucune information concernant une enquête sur E. coli dans le bœuf, alors que plus de 860 produits ont été rappelés. L’ACIA a mis en garde cinq pays contre le rappel de viande.

Le 3 octobre, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a publié le premier rappel relatif à l’enquête. Il s’agissait d’une quantité non divulguée de bœuf et de veau provenant de St. Ann’s Foods Inc. et de Ryding-Regency Meat Packers Ltd. qui ont suivi tous ont dit que l’action avait été «déclenchée par les activités d’inspection de l’ACIA». Mais le gouvernement ne révélera pas le déclencheur spécifique de l’inspection.

Tiré de Food Safety News – par Coral Beach – Publié le 30 octobre 2019
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

La plupart des rappels sont datés du 29 octobre et ne fournissent aucun détail d’enquête.

«Les enquêtes sur la sécurité des aliments sont complexes et impliquent plusieurs étapes essentielles pour déterminer si un rappel d’aliments est requis. Une explication détaillée du processus d’enquête sur la sécurité des aliments et de rappel est disponible ici», selon une déclaration non signée fournie à Food Safety News par le bureau des relations avec les médias de l’ACIA.

«L’ACIA fournit au public des mises à jour sur son site Web concernant les nouveaux développements dans cette affaire tout en continuant à respecter l’intégrité de l’enquête.»

La mise à jour la plus récente publiée par le consommateur n’inclut aucune information d’enquête, sauf pour indiquer qu’elle est en cours. L’agence n’indiquera pas quelle quantité de viande a été rappelée, au total ou pour aucun des rappels individuels.

«Pour des informations sur la quantité de viande en cause, veuillez contacter la société», indique le message de relations avec les médias.

Certains des rappels n’ont indiqué aucun nom de société. Ils ont simplement déclaré que «l’industrie» rappelait des produits. Certains des produits rappelés ont été distribués sans étiquetage de marque.

L’ACIA a pris des mesures contre les deux fournisseurs de viande nommés dans le premier rappel. Elle a suspendu les licences de Ryding-Regency et de St. Ann’s Foods Inc. Les suspensions sont en place «parce que les titulaires de licence n’ont pas mis en œuvre de mesures de contrôle efficaces conformément à la partie 4 du Règlement sur la sécurité des aliments pour les Canadiens (SFCR)», selon le le message de l’ACIA sur les relations avec les médias.

Mais l’agence ne dira pas ce qui a poussé les fonctionnaires à ouvrir l’enquête.

On ignore si les propres analyses aléatoires ou programmées de l’ACIA ont déclenché l’enquête. On ignore si les clients du commerce de gros se sont plaints de la contamination. On ignore si les détaillants se sont plaints. On ne sait pas quand ni pourquoi l’enquête a commencé parce que les responsables canadiens ne divulgueront pas cette information.

L’ACIA a toutefois fourni des détails sur la viande rappelée à des responsables d’au moins cinq pays, dont les États-Unis.

«L’ACIA a informé les États-Unis, les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, l’Indonésie et la Chine que des produits potentiellement affectés pourraient avoir pénétré leurs marchés», indique le message de l’agence. «L’ACIA fournira des mises à jour au fur et à mesure que les développements se produiront et continuera d’aviser les partenaires commerciaux concernés afin qu’ils puissent prendre les mesures qui s’imposent pour faire face aux risques éventuels.»

Le 16 octobre, le ministère de l’Agriculture des États-Unis a lancé un avertissement au public invitant les consommateurs et les exploitants de services alimentaires à ne pas servir ni consommer de produits de bœuf rappelés importés du Canada.

Source : https://www.foodsafetynews.com/2019/10/canadian-officials-remain-mum-on-details-about-beef-investigation-amidst-21st-recall/

 

Comments are closed.