Le secteur de la viande aux États-Unis devrait bientôt ralentir

//  25 mars 2019  //  Commerce international et Accords commerciaux, Marchés  //  Commentaires fermés

2avril2019-2

La consommation de viande en Amérique du Nord a augmenté en raison de la croissance démographique, mais le dernier cycle de bovins de boucherie pourrait ralentir, a déclaré un responsable de Rabobank.

Bien que les stocks de bétail du Canada soient stables depuis plusieurs années, les États-Unis ont connu une expansion de cinq ans qui a mis des quantités record de viande sur le marché.

Les États-Unis vont connaître un ralentissement, a déclaré Don Close de Rabo Agrifinance, et a probablement culminé à environ 32,7 millions de bovins. M. Close prévoit une correction superficielle avec un troupeau réduit d’environ 30 millions d’animaux.

Tiré de The Western Producer – par Barbara Duckworth – Publié le 14 mars 2019
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

« Dans une liquidation légère, nous verrons la production de vache à viande se maintenir entre 30,5 et 31 millions de vaches. Cela nous permet de préserver les infrastructures, contrairement à 2011-2014, lorsque nous fermions les parcs d’engraissement et que nous perdions des usines de transformation du bœuf », a-t-il déclaré lors du Congrès international de l’élevage tenu à Houston à la fin du mois dernier.

Il n’y avait pas assez de bétail pour remplir les usines de 2012 à 2016 et, à présent, les entreprises travaillent six jours par semaine pour traiter l’offre supplémentaire. Il n’y aura pas de nouvelles usines de bœuf pour gérer l’offre supplémentaire.

« Personne ne peut construire une usine à temps avant que les chiffres ne commencent à reculer », a-t-il déclaré.

« L’oligopole que possèdent les quatre grands conditionneurs et les marges qu’ils détiennent aujourd’hui, il n’est pas dans leur intérêt économique de se développer. Il faudra un afflux d’argent extérieur pour que les nouveaux acteurs du secteur puissent briser cet oligopole. »

Cependant, les plus petits acteurs ont pu ouvrir de nouvelles installations et des fusions sont en cours.

Avec des usines à plein régime, la production de bœuf aux États-Unis a augmenté de 3 %, le porc de 4,5 à 5 % et les poulets de chair ont affiché une croissance de 2,5 %. Cela a abouti à une viande américaine par habitant de 223 livres, un record de tous les temps.

Il y a aussi plus d’exportations pour absorber l’offre supplémentaire si les intérêts nationaux chutaient.

« Si nous avons ce niveau de confiance en ce qui concerne les niveaux de production de tous les niveaux de protéines, nous ne pourrons pas détourner notre attention de la cible et nous concentrer sur ce qui pousse revenu pour absorber 222 livres », a-t-il dit.

Une récession économique pourrait être un frein.

La période de croissance actuelle a débuté en 2009 et a duré 120 mois sans précédent.

Cependant, le gouvernement a une dette élevée de 22,3 billions de dollars, ce qui se traduit par un passif de 179 908 dollars par contribuable. Les taux d’intérêt sont susceptibles d’augmenter.

Les ventes de logements sont en baisse et la Réserve fédérale américaine a signalé que sept millions de prêts-auto sont en souffrance depuis trois mois ou plus.

Les fortes exportations pourraient absorber l’offre supplémentaire si les intérêts nationaux chutaient.

« L’Amérique du Nord est idéalement positionnée pour être le fournisseur mondial de produits de haute qualité. C’est notre espace sur le marché. Nous ne pouvons pas concurrencer les Australiens et les Brésiliens si nous optons pour un coût bas, une qualité médiocre », a-t-il déclaré.

Les États-Unis exportent plus de 12 % de leur production par rapport à des pays comme la Nouvelle-Zélande, l’Australie et le Brésil, où plus de la moitié est exportée.

Tout le monde veut commercer avec la Chine, mais les États-Unis n’ont pas besoin de ce marché en raison de son succès considérable au Japon, en Corée du Sud, à Taiwan et au Vietnam.

Source : https://www.producer.com/2019/03/u-s-meat-sector-expected-to-slow-down-soon

 

Comments are closed.