Le Japon reste un marché en croissance pour le bœuf américain

//  3 avril 2019  //  Commerce international et Accords commerciaux, Marchés  //  Commentaires fermés

9avril2019-2

Pour éviter les différends commerciaux, les exportations de bœuf des États-Unis ont largement maintenu les progrès réalisés au cours de l’année écoulée en janvier.

Selon les dernières données de la US Meat Export Federation (USMEF), les exportations de bœuf ont fléchi de 1% en janvier par rapport à l’année précédente, pour s’établir à 104 766 tonnes métriques, mais leur valeur a tout de même augmenté de 3%, à 642,3 millions de dollars américains.

Ce qui a contribué à maintenir sa présence a été une bonne performance au Japon. Les exportations de viande de bœuf vers les principaux marchés du Japon ont augmenté de 8% en un an, pour atteindre 25 925 tonnes, pour une valeur de 167 millions de dollars US (en hausse de 12%). Les exportations de viande de variété au Japon (principalement les langues) ont été particulièrement fortes, enregistrant une hausse de 36% du volume (4 645 tonnes) et de la valeur (31,4 millions de USD).

Tiré de Global Meat News – par Aidan Fortune – Publié le 29 mars 2019
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

«C’est formidable de voir la demande japonaise de bœuf américain augmenter en janvier, malgré les modifications apportées aux tarifs de nos principaux concurrents», a déclaré Dan Halstrom, président et chef de la direction de l’USMEF. «Mais ce désavantage deviendra de plus en plus prononcé au fil du temps, de sorte que les négociations en vue d’un accord commercial entre les États-Unis et le Japon ne peuvent pas arriver assez tôt. Le terrain de jeu doit être nivelé le plus rapidement possible afin que l’industrie américaine puisse continuer à capitaliser sur la demande de viande en plein essor au Japon.»

La croissance coréenne

Dans le même temps, les exportations de bœuf vers la Corée du Sud ont augmenté de 4% en janvier pour atteindre 17 900 tonnes métriques, avec une valeur en hausse de 10% pour atteindre 134,3 millions de dollars. Les États-Unis ont profité de plusieurs nouvelles tendances en Corée, notamment des restaurants de steaks à prix moyen, l’inclusion de coupes de bœuf telles que le chuck-eye roll et le plat court dans des kits de repas vendus au détail et par le biais du commerce électronique, et la demande pour une gamme plus large de coupes de bœuf américain, telles que la pointe de poitrine, dans les établissements de barbecue coréens.

Parmi les autres marchés où le bœuf américain s’est bien comporté, on peut citer le Mexique, avec une augmentation de 14% de la valeur en glissement annuel ; l’Indonésie et les Philippines, avec des volumes en forte croissance de 49% et une valeur en hausse de 31% ; le Costa Rica, le Guatemala et le Honduras, qui ont aidé les exportations des États-Unis vers l’Amérique centrale, ont augmenté respectivement de 39% et 36% en volume et en valeur.

Taiwan a enregistré une chute de valeur de 12% et Hong Kong a enregistré des creux de 36% (en volume) et de 28% (en valeur).

Source : https://www.globalmeatnews.com/Article/2019/03/29/US-beef-exports-to-Japan-prosper

 

Comments are closed.