Le Japon lève toutes les restrictions liées à l’ESB pour le bœuf canadien

//  22 mai 2019  //  Commerce international et Accords commerciaux, Règlementation  //  Commentaires fermés

28mai2019-1

Les dernières restrictions japonaises sur le bœuf canadien liées à l’ESB ont été levées le 17 mai dernier, avec l’accord du gouvernement japonais autorisant le bœuf provenant de bovins canadiens de plus de 30 mois.

Agriculture et Agroalimentaire Canada, selon des estimations de l’industrie, ajoute que l’accès annoncé précédemment pourrait se traduire par une augmentation des exportations de bœuf du Canada vers le Japon pouvant atteindre 20 %, ce qui représente 215 millions de dollars de bœuf canadien en 2018.

Le Japon avait entièrement fermé ses ports au bœuf canadien en 2003, lors de la première découverte par le Canada d’une vache domestique atteinte de l’ESB. Il a rouvert ses portes aux importations de bœuf canadien provenant de bovins âgés de 20 mois ou moins en 2005 et de bœuf de bovins âgé de 30 mois ou moins (UTM) en 2013.

Tiré de Manitoba Co-operator – Publié le 21 mai 2019
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

La dernière décision du gouvernement japonais intervient environ sept semaines après que ses droits de douane sur les importations de bœuf canadien aient été abaissés à 26,6 % le 1er avril, conformément à l’Accord global et progressif pour un partenariat transpacifique mis en place fin 2018.

Lors de la mise en œuvre, le RTPCP a abaissé le tarif douanier applicable au Japon pour le bœuf de 38,5 % à 27,5 % sur le bœuf frais canadien et de 26,9 % sur le bœuf congelé. Les tarifs ont également été réduits pour « une gamme de produits à base d’abats », a noté la Canadian Cattlemen’s Association.

Le gouvernement fédéral a indiqué mardi que ces tarifs devaient encore être réduits à 9 % sur 14 ans.

«Nous sommes ravis de voir l’accès au Japon obtenu grâce à cet accord et nous sommes heureux de voir le potentiel de marché grandir avec un nouvel accès», a déclaré mardi David Haywood-Farmer, président de la Canadian Cattlemen’s Association.

Les réductions tarifaires du PPCPP ont déjà porté leurs fruits pour les exportateurs de bœuf canadiens, a indiqué la CCA, citant des données de Statistique Canada pour le premier trimestre de l’année civile 2019, indiquant un volume des exportations de bœuf en hausse de 100,2 % à 9 826 tonnes et de 117,4 % en valeur à 68,7 millions par rapport à la période de l’année précédente.

La CCA avait déjà souligné que, dans le cadre du programme CPTPP, les importateurs japonais n’étaient plus aussi inquiets du fait de déclencher une mesure de sauvegarde qui aurait amené le tarif douanier de la viande bovine à passer à 50 %.

Compte tenu de cela et d’autres facteurs tels que les «hauts et les bas» de la saisonnalité, la CCA a annoncé le mois dernier qu’elle s’attend à ce qu’il s’écoule au moins un an avant qu’une «tendance claire» ne soit établie dans l’adoption du bœuf canadien par le Japon.

L’annonce de mardi sur le bœuf canadien fait partie d’une décision prise par le gouvernement japonais la semaine dernière qui autorise également l’accès au bœuf OTM des États-Unis et de l’Irlande, a déclaré l’association.

Toutefois, l’accès au marché par l’intermédiaire du RBPC  a procuré aux exportateurs canadiens un avantage tarifaire évident par rapport à nos principaux concurrents», a souligné le gouvernement fédéral.

Parmi ces concurrents figurent les États-Unis, qui travaillent actuellement sur leur propre accord commercial avec le Japon, mais se sont retirés du Partenariat transpacifique lorsque le président Donald Trump est entré en fonction en 2017.

Le gouvernement fédéral a annoncé mardi que la décision reposait sur une réunion «réussie » des ministres de l’Agriculture du G20 au Japon, et a indiqué que le ministre de la Diversification du commerce international, Jim Carr, dirigera une mission commerciale au Japon et en Corée du Sud au début du mois prochain pour promouvoir les exportations canadiennes, y compris les produits agricoles.»

Source : https://www.manitobacooperator.ca/daily/japan-now-accepting-canadian-otm-beef

 

Comments are closed.