Le choix santé des substituts de viande est à reconsidérer

//  19 août 2019  //  Tendances et consommateurs  //  Commentaires fermés

20aout2019-11

Si vous cherchez un hamburger végétarien au lieu d’un hamburger à base de bœuf, vous avez de la chance ces jours-ci. Deux options populaires incluent le Burger Impossible , dans plus de 5 000 restaurants aux Etats-Unis, Hong Kong, Macao et Singapour, et Beyond Burger, disponibles à plus de 35 000 emplacements, y compris la viande dans les supermarchés.

Mais si ces hamburgers à base de plantes sont certainement une option saine pour l’environnement, vous vous demandez peut-être s’ils sont meilleurs pour votre corps que les hamburgers au bœuf ordinaires.

Tiré de cnn.com – par Lisa Drayer – Publié le 14 août 2019
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Ces hamburgers sont les ingrédients de la chimie alimentaire à son meilleur et comprennent des ingrédients qui tentent d’imiter la saveur, l’arôme et même la couleur « saignante » de la viande. (L’un des ingrédients de l’Impossible Burger est une version génétiquement modifiée de l’hème, une molécule contenant du fer provenant de plantes de soja, comme l’hème d’origine animale – qui lui confère sa saveur de viande unique, selon le site Web de la société).

Une analyse de la nutrition «viande alternative»

En tant que nutritionniste, je dirais ceci: si vous aimez le goût de ces hamburgers en fausse viande et que votre philosophie en matière de nourriture inclut le végétarisme ou le respect de l’environnement, alors vous devriez vous sentir libre de savourer un Impossible Burger ou Beyond Burger.

Mais si vous choisissez de manger ces hamburgers uniquement pour leur valeur santé, vous voudrez peut-être reconsidérer.

Par exemple, l’Impossible Burger contient 240 calories et 8 grammes de graisses saturées, grâce à l’huile de coco. En comparaison, un hamburger au bœuf maigre à 80% contient 280 calories et 9 grammes de gras saturés. Ce n’est pas beaucoup de différence. (Cependant, les hamburgers aux plantes ne contiennent pas de cholestérol).

Le Beyond Burger contient moins de graisses saturées que le bœuf ou Impossible Burger (6 grammes), mais un nombre de calories similaire, avec 250 calories par galette. Mais un burger à la dinde ne contient que 4 à 5 grammes de graisses saturées et 220 à 240 calories, selon la marque. Et un hamburger végétarien à base de céréales qui ne cherche pas à imiter la viande ne contient que 150 à 160 calories et seulement environ 1 gramme de graisse saturée, et est donc globalement le plus sain d’un point de vue gras. De plus, selon la marque, ces hamburgers sont préparés avec de vrais légumes, comme des oignons, des carottes, des champignons, des courgettes, des poivrons verts et rouges, du quinoa et du riz brun.

La teneur en protéines des hamburgers est également similaire; l’Impossible Burger contient 19 grammes de protéines de soja et Beyond Burger, 20 grammes de pois. Les hamburgers au bœuf et à la dinde contiennent chacun entre 19 et 21 grammes de protéines, selon la marque. Mais les hamburgers végétariens à base de céréales sont les plus bas, avec seulement 9 grammes de protéines.

Les hamburgers en fausse viande sont également plus riches en sodium que les hamburgers au bœuf et à la dinde, avec Impossible Burger contenant 370 milligrammes de sodium et le Beyond Burger contenant 390 milligrammes. La galette de bœuf ne contient que 65 à 75 milligrammes de sodium, selon la marque, et le burger à la dinde en contient entre 95 et 115 milligrammes. Les galettes de grain ont plus de 400 milligrammes, cependant, grâce au sel comme ingrédient. Au moins un a la double fibre – 6 grammes – par rapport aux burgers de fausse viande.

Personnellement, si je veux un hamburger à base de plantes, je veux une galette de légumes vraiment délicieuse – pas une avec du faux sang, mais une qui comprend de vrais légumes et des goûts totalement différents d’un hamburger à base de viande. Comme le burger végétarien de LT Burger, qui contient des betteraves, du riz brun, du poivron rouge, du quinoa, des haricots noirs et du jalapeño, et garni d’agropyre, de tomate, d’oignon, d’avocat et de choux.

Je dirais donc que si vous allez savourer ces hamburgers imitant la viande, c’est gagnant-gagnant, car vous contribuez au bien-être de la planète tout en savourant ce que vous mangez. Mais si vous mangez ces hamburgers simplement pour économiser des calories, du sodium ou des graisses saturées, vous voudrez peut-être repenser votre décision.

Lisa Drayer est nutritionniste, auteure et contributrice en matière de santé et de nutrition chez CNN.

Source : https://www.cnn.com/2019/08/09/health/plant-fake-meat-burgers-good-for-you-or-not/index.html

 

Comments are closed.