Le Canada et le Mexique comptent pour 25% des exportations américaines de bœuf

//  12 octobre 2018  //  Commerce international et Accords commerciaux, Gouvernement  //  Commentaires fermés

16octobre2018-2

Le commerce est le sujet brûlant ces dernières semaines alors que l’administration Trump a conclu un nouvel accord avec le Mexique et le Canada pour remplacer l’ALENA – l’accord États-Unis-Mexique-Canada (USMCA). Le Canada a signé l’accord le 30 septembre alors que la date limite imposée par les États-Unis approchait de la 11e heure.

Les exportations non tarifaires de bœuf et de porc des États-Unis vers le Mexique et le Canada demeurent en place et le secteur de la viande rouge peut maintenant progresser avec certitude en vue de l’expansion de nos débouchés commerciaux en Amérique du Nord. Cela dit, la Fédération américaine d’exportation de viande (USMEF), tout en applaudissant également l’accord, s’inquiète du maintien des tarifs de rétorsion maintenus par le Mexique et le Canada en réponse aux tarifs américains sur l’acier et l’aluminium.

 Tiré de drovers.com – par John Nalivka, de Sterling Marketing – Publié le 4 octobre 2018
| Traduction et adaptation libre par la rédaction

Alors parlons commerce. L’USMCA est définitivement important. J’ai dit que depuis que le président Trump a mentionné pour la première fois la renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain, conclu il y a 23 ans. Mais, j’ai également exprimé le même avis lorsqu’on m’a interrogé sur le commerce avec la Chine – l’ALENA est la priorité. Pourquoi j’ai dit ça? Les exportations de viande de bœuf vers la Chine jusqu’à présent cette année (janvier-juillet) représentent 1% des exportations américaines en volume et 1% en valeur. Cela ne tient pas compte des produits exportés vers d’autres pays asiatiques et transbordés vers la Chine, et c’est une autre histoire!

Par rapport à la Chine, le Mexique représente 13% des exportations totales de bœuf des États-Unis et 11% de la valeur de ces exportations, tandis que le Canada représente 10% des livraisons de bœuf et 11% de la valeur des exportations de bœuf. Ainsi, nos partenaires de l’USMCA représentent environ 25% de nos activités d’exportation de bœuf aux États-Unis en volume et en valeur. Les exportations de bœuf américain ont été évaluées à 7,3 milliards de dollars l’an dernier, tandis que les exportations de porc américaines ont été évaluées à 6,2 milliards de dollars! Cela fait partie de l’histoire.

Outre le Canada et le Mexique, nos principaux partenaires commerciaux du bœuf et du porc américains en Asie sont le Japon et la Corée du Sud. Cette année, 27% des exportations de bœuf des États-Unis ont été destinées au Japon, ce qui représente 24% de la valeur totale de ces exportations. Pour le bœuf américain expédié en Corée du Sud, le volume et la valeur représentent chacun 22% de nos exportations totales de bœuf. Avec le Canada et le Mexique, ces quatre pays représentent 73% du bœuf américain total exporté sur les marchés mondiaux et 67% de la valeur. En outre, l’accord de libre-échange conclu récemment entre les États-Unis et le Japon permettra non seulement aux États-Unis de réduire les droits de douane sur le bœuf et le porc des États-Unis, mais aussi d’améliorer la possibilité pour les États-Unis de négocier et de participer à des accords de libre-échange en Asie, y compris le partenariat transpacifique en cours. Cela dépasse de loin toute opportunité commerciale singulièrement ciblée avec la Chine dans le cadre de leurs stipulations unilatérales – à mon avis. L’initiative «Ceinture et route» de la Chine n’est pas un plan de marché libre.

En tant qu’économiste, je suis un ardent défenseur du libre-échange, avec des qualifications équitables et réciproques avec les industries américaines et les consommateurs au premier plan. L’économie américaine est forte et le restera probablement dans un avenir prévisible en raison de la réduction des impôts et du fardeau réglementaire. L’environnement économique ne pourrait pas être meilleur pour la négociation d’un commerce qui profitera à l’agriculture américaine dans le futur.

Source : https://www.drovers.com/article/nalivka-usmca-completed-and-asia-trade-looking-even-better

 

Comments are closed.