Le Canada augmente les tarifs d’exportation du bœuf américain

//  8 juillet 2018  //  Commerce international et Accords commerciaux, Gouvernement, Marchés  //  Commentaires fermés

10juillet2018-2

Le Canada est devenu le dernier pays à imposer des tarifs de rétorsion sur la viande américaine.

Les États-Unis font face à d’autres représailles de la part de l’industrie mondiale de la viande après que le gouvernement canadien a imposé des tarifs douaniers sur des produits de bœuf  américains d’une valeur de 170 millions de dollars.

La décision a été annoncée par le ministre canadien des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, qui est entrée en vigueur le 1er juillet dernier.

Tiré de globalmeatnews.com
Par Ashley Williams, 2 juillet 2018
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Les produits du bœuf, y compris les bovins, seront assujettis à des surtaxes de 10% et demeureront en vigueur jusqu’à ce que les États-Unis éliminent les mesures commerciales restrictives à l’égard des produits canadiens d’acier et d’aluminium, selon le gouvernement canadien.

«Ces contre-mesures ne s’appliqueront qu’aux marchandises en provenance des États-Unis, qui seront considérées comme des marchandises pouvant être marquées comme marchandises des États-Unis, conformément à la Détermination du pays d’origine aux fins du marquage des marchandises (pays de l’ALENA) Règlement», a déclaré le ministère des Finances du Canada dans une déclaration.

«Les contre-mesures ne s’appliqueront pas aux marchandises américaines qui sont en transit au Canada le jour où ces contre-mesures entreront en vigueur.»

Cette décision a été prise en réponse à la décision défavorable des États-Unis d’augmenter les tarifs douaniers sur ses importations d’acier et d’aluminium, respectivement de 25% et 10%.

La National Cattlemen’s Beef Association (NCBA), organisme américain,  a répondu que les tarifs étaient «clairement évitables» et qu’ils toucheraient les consommateurs canadiens.

«Nous ne connaissons peut-être pas l’étendue des dommages que ces tarifs peuvent avoir pour nos producteurs, mais nous croyons que la coopération est une meilleure voie que l’escalade», a déclaré Kent Bacus, directeur du commerce international et de l’accès au marché de la NCBA.

«Nous encourageons notre gouvernement et le gouvernement du Canada de se rappeler que nous sommes alliés et nous comptons sur l’autre pour la prospérité économique future.»

Parmi les autres mesures de rétorsion prises par les principaux marchés internationaux de la viande figurent le Mexique, qui a imposé des droits de douane de 10% sur les coupes américaines, qui devraient doubler pour atteindre 20% à partir du 5 juillet.

Source : https://www.globalmeatnews.com/Article/2018/07/02/Canada-raises-tariffs-on-US-beef

 

Comments are closed.